Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La Sierra Leone officialise sa première usine de transformation de poissons
Usine de transformation de poissons à Freetown

Le gouvernement sierra-léonais a confirmé le 18 décembre dernier le lancement d’une usine de transformation de poissons à l’est de la capitale, Freetown. Son coût : 15 millions de dollars.

Dans les faits, il s’agit d’une grande première pour le pays qui s’offre une valeur ajoutée bienvenue dans le secteur de la pêche. Ce dernier représente en effet 12% du PIB national et emploie parallèlement 500 000 personnes.

Selon l’Agence Ecofin, qui relaie l’information, cette usine, construite par la Sierra Fishing Company, a bénéficié d’un financement partiel de l’Union européenne. L’installation « proposera (ainsi) une large gamme de services comme des installations de tri, d’entreposage, des chambres froides. (Mais aussi), des lignes d’emballage de poissons destinés au marché intérieur ainsi qu’à l’exportation ».  1000 emplois directs et indirects en découleront notamment.

Une nouvelle que le président Bio n’a pas manqué de souligner avec vigueur :

« Il y aura un suivi rigoureux des activités pour s’assurer de la qualité et de la sécurité des produits. On peut générer grâce à cette usine de la valeur ajoutée pour toute l’économie. Cela permettra aussi de réduire les déchets de poissons et les pertes de capture. »

A lire aussi : Covid-19 : la Sierra Leone a retenu la leçon Ebola

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 49 soldats ivoiriens détenus à Bamako ont été inculpés pour « tentative d’atteinte à la sûreté de l’État ». On espérait la libération des 49 Ivoiriens soupçonnés d’être des mercenaires. La Côte d’Ivoire était optimiste pensant avoir « privilégié le dialogue » pour espérer obtenir un « dénouement heureux ». Cependant le 14 août, « les 49 militaires ivoiriens [avaient] été inculpés...
Lundi, le dernier détachement militaire a quitté le camp de Gao Le 15 août. Lundi 15 août, « le dernier détachement de la force “Barkhane” présent sur le sol malien a franchi la frontière entre le Mali et le Niger » a annoncé l’état-major des armées. Présents depuis 2013, les soldats français avaient été...
Le président Julius Mada Bio accuse l’opposition d’avoir voulu renverser le gouvernement après que quatre membres des forces de sécurité et des civils aient été tués lors de récentes manifestations. Julius Madda Bio, le chef d’État sierra-léonais a affirmé vendredi 12 août 2022, que « les émeutes meurtrières survenues mercredis visaient...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...