Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La BAD annonce ses ambitions pour 2021

La Banque africaine de développement (BAD) va emprunter jusqu’à 10,4 milliards de dollars en 2021 sur les marchés financiers pour financer efficacement l’ensemble des projets qu’elle a planifié.

Selon l’annonce du Conseil d’administration, la Banque africaine de développement (BAD) ambitionne de lever jusqu’à 10,4 milliards de dollars sur les marchés financiers internationaux en 2021. Ces montants ont pour objectif de financer les projets et programmes de la Banque sur le continent africain.

La BAD poursuit également sa politique de promotion des marchés de capitaux africains avec l’émission de la dette libellée en monnaie locale pour faciliter le financement de ses opérations en monnaie locale.

L’institution continuera à évoluer sur divers marchés de capitaux internationaux dont ceux du dollar américain, de l’euro, du dollar australien et de la livre sterling.

La BAD cette année opère une montée en puissance puisque la mobilisation financière annoncée est plus significative que les années précédentes.  La tendance haussière de 43,6% (par rapport à 2019) vient nourrir les ambitions de la politique de développement de la banque.

Les raisons de la hausse de l’enveloppe d’emprunts sont à chercher du côté de la relance économique post-pandémie. Le redémarrage de la machine économique de l’Afrique demande d’importantes ressources financières.

Les agences de notation internationales sont d’ailleurs plutôt favorables aux décisions de la BAD. A la suite de Fitch Ratings, Standard and Poor’s , Moody’s confirmait en octobre la note « AAA » de la BAD considérant que « le profil de crédit de la Banque africaine de développement s’appuie sur de solides réserves en fonds propres et une gestion des risques de première qualité capable de les limiter ».

 Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 49 soldats ivoiriens détenus à Bamako ont été inculpés pour « tentative d’atteinte à la sûreté de l’État ». On espérait la libération des 49 Ivoiriens soupçonnés d’être des mercenaires. La Côte d’Ivoire était optimiste pensant avoir « privilégié le dialogue » pour espérer obtenir un « dénouement heureux ». Cependant le 14 août, « les 49 militaires ivoiriens [avaient] été inculpés...
Lundi, le dernier détachement militaire a quitté le camp de Gao Le 15 août. Lundi 15 août, « le dernier détachement de la force “Barkhane” présent sur le sol malien a franchi la frontière entre le Mali et le Niger » a annoncé l’état-major des armées. Présents depuis 2013, les soldats français avaient été...
Le président Julius Mada Bio accuse l’opposition d’avoir voulu renverser le gouvernement après que quatre membres des forces de sécurité et des civils aient été tués lors de récentes manifestations. Julius Madda Bio, le chef d’État sierra-léonais a affirmé vendredi 12 août 2022, que « les émeutes meurtrières survenues mercredis visaient...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...