Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Covid-19 : le Nigéria face à la récession et à la chute des cours pétroliers

La plus grande économie d’Afrique, très dépendante de ses ressources pétrolières, souffrent de la baisse du cours de l’or noir inhérente à la pandémie du nouveau coronavirus.

Les chiffres ne trompent sur l’ampleur prise par la pandémie Covid-19 sur un Nigéria qui peine de plus en plus à sortir de l’eau après le crash pétrolier de 2016. Et pour cause, le PIB du premier producteur africain d’or noir s’est contracté de 3,62 % au troisième trimestre, après avoir déjà reculé de 6 % au trimestre précédent, révèle Le Point. Une donnée reflète sans nul doute ce triste constat : il s’agit du taux de chômage des jeunes Nigérians qui atteint à présent 40%.

« La pandémie a accentué les difficultés antérieures et le Nigeria doit désormais faire face à la plus sévère récession enregistrée depuis des décennies », explique en toute logique Aurélien Mali, analyste de Moody’s pour l’Afrique. Sachant que le gouvernement a riposté en dévaluant la monnaie locale… Ce qui place le pays en position de faiblesse en matière d’importations de biens de première nécessité.

Résultat, les prix deviennent de plus en plus inabordables pour la population. « Le sac de riz que nous achetions 100 nairas coûte désormais 200 nairas (0,44 euro) », fustige ainsi une mère de six enfants sollicitée par le média.

Selon la Banque mondiale, « la crise devrait faire basculer cinq millions de Nigérians supplémentaires dans la pauvreté en 2020 « .

A lire aussi : Pillages, violences et scènes de chaos au Nigeria

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...