Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Aqmi « s’offre » un nouveau leader
Abou Oubéïda Youssef

On connaît le successeur d’Abdelmalek Droukdel, liquidé en juin dans une opération française au nord du Mali, à la tête d’al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). il s’agit d’Abou Oubéïda Youssef, un membre particulièrement influent de la mouvance djihadiste.

Selon RFI, qui relaie l’information, Youssef, originaire d’Algérie, est un ancien membre influent du conseil consultatif d’Aqmi. Dans les faits, ce dernier apparaît en photo dans la vidéo du groupe terroriste. Le cliché montre un homme vêtu de blanc, arborant une barbe fournie de la même couleur.

A côté de sa photo, figure « son CV » décrypté par le média francophone

  • L’intéressé a participé à la guerre d’Afghanistan, au début des années 1990, avec d’autres djihadistes issus du Maghreb.
  • Revient sur le sol algérien en 1993 dans les rangs de l’Armée islamique du salut.
  • Membre fondateur du GSPC, en 2004 et trois ans après, d’Aqmi, Youssef a participé, à Alger, en 2007, à des attentats contre des bâtiments officiels dont des postes de police.
  • Impliqué, en janvier 2013, dans l’attaque et la prise d’otages d’in Amenas, en Algérie, qui s’est soldée par la mort de 40 employés de plusieurs nationalités et de 29 djihadistes.
  • Fiché sur la liste noire des terroristes établie par les Américains, il est condamné à mort par contumace par la justice de son pays.

Sans commentaire.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 49 soldats ivoiriens détenus à Bamako ont été inculpés pour « tentative d’atteinte à la sûreté de l’État ». On espérait la libération des 49 Ivoiriens soupçonnés d’être des mercenaires. La Côte d’Ivoire était optimiste pensant avoir « privilégié le dialogue » pour espérer obtenir un « dénouement heureux ». Cependant le 14 août, « les 49 militaires ivoiriens [avaient] été inculpés...
Lundi, le dernier détachement militaire a quitté le camp de Gao Le 15 août. Lundi 15 août, « le dernier détachement de la force “Barkhane” présent sur le sol malien a franchi la frontière entre le Mali et le Niger » a annoncé l’état-major des armées. Présents depuis 2013, les soldats français avaient été...
Le président Julius Mada Bio accuse l’opposition d’avoir voulu renverser le gouvernement après que quatre membres des forces de sécurité et des civils aient été tués lors de récentes manifestations. Julius Madda Bio, le chef d’État sierra-léonais a affirmé vendredi 12 août 2022, que « les émeutes meurtrières survenues mercredis visaient...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...