Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Guinée : à 82 ans, Alpha Condé déclaré président pour un troisième mandat

La Cour constitutionnelle a rejeté les recours de quatre candidats, dont celui de Cellou Dalein Diallo, principal opposant au président sortant. 

Alpha Condé va donc entamer sa troisième présidence, dans un contexte houleux qui a vu le pays en proie des contestations, heurts et manifestations depuis plusieurs mois.

La Cour constitutionnelle a rejeté les recours du principal rival de M. Condé, Cellou Dalein Diallo, et de trois autres des douze candidats à la présidentielle du 18 octobre. La Cour constitutionnelle a justifié le rejet en arguant que les recours sont « mal fondés ». La Cour déclare ainsi « régulier » le scrutin et confirme que M. Condé « a recueilli 2 438 815 voix, soit 59,50 %, supérieurs à la majorité absolue ». C’est ainsi que le président de la Cour Constitutionnelle, Mohamed Lamine Bangoura é déclaré les résultats définitifs du scrutin du 18 octobre.

Les résultats proclamés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) sont dès lors confirmés. Elle « déclare en conséquence que M. Alpha Condé est élu, au premier tour de l’élection présidentielle du 18 octobre, président de la République de Guinée « 

Alpha Condé âgé de 82 ans, commence donc un nouveau mandat de six ans. Ce mandat est d’ailleurs éventuellement renouvelable une fois.

La proclamation officielle des résultats définitifs clôt une séquence longue et douloureuse pour la Guinée. Les manifestations et violences qui ont émaillé le pays pendant des mois pendant la campagne électorale ont déstabilisé le pays. Le bilan fait état de la mort de dizaines de personnes consécutives aux violences urbaines.

Source : Le Monde Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 49 soldats ivoiriens détenus à Bamako ont été inculpés pour « tentative d’atteinte à la sûreté de l’État ». On espérait la libération des 49 Ivoiriens soupçonnés d’être des mercenaires. La Côte d’Ivoire était optimiste pensant avoir « privilégié le dialogue » pour espérer obtenir un « dénouement heureux ». Cependant le 14 août, « les 49 militaires ivoiriens [avaient] été inculpés...
Lundi, le dernier détachement militaire a quitté le camp de Gao Le 15 août. Lundi 15 août, « le dernier détachement de la force “Barkhane” présent sur le sol malien a franchi la frontière entre le Mali et le Niger » a annoncé l’état-major des armées. Présents depuis 2013, les soldats français avaient été...
Le président Julius Mada Bio accuse l’opposition d’avoir voulu renverser le gouvernement après que quatre membres des forces de sécurité et des civils aient été tués lors de récentes manifestations. Julius Madda Bio, le chef d’État sierra-léonais a affirmé vendredi 12 août 2022, que « les émeutes meurtrières survenues mercredis visaient...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...