Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie : WhatsApp, un outil de soft power non négligeable
WhatsApp Gambie influence présidentielle

Bien que seuls 16% des Gambiens utilisent actuellement les réseaux sociaux, l’avenir politique du pays pourrait bien se jouer en ligne. Et pour cause, les heureux élus font partie de la sphère locale la plus influente. A ce titre, l’application WhatsApp qui appartient au géant américain, Facebook, illustre parfaitement ce phénomène.

Dans les faits, Idayat Hassan, directrice du Centre pour la démocratie et le développement, et Jamie Hitchen, un chercheur indépendant, confirment auprès de Courrier International, “qu’il y a 370 000 utilisateurs des réseaux sociaux en Gambie. Cela représente environ 16 % de la population. (Toutefois), ces 16 % de Gambiens sont extrêmement influents. Dans les villes, ce sont (par exemple) des activistes politiques, des journalistes, des figures religieuses”.

WhatsApp au coeur de la présidentielle ?

Les deux interlocuteurs ne s’arrêtent pas en si bon chemin et ajoutent que ces acteurs traditionnels de la politique utilisent de plus en plus les applications de messagerie privée pour faire campagne : “Plusieurs d’entre eux ont (même) plus de 50 groupes WhatsApp, qui comptent chacun 256 membres [la capacité maximale], qu’ils utilisent pour diffuser des messages, mobiliser leurs militants et  lever des fonds.”

L’année 2021 – marquée par une nouvelle session présidentielle quatre après la chute de l’ex-dictateur, Yahya Jammeh, et l’élection d’Adama Barrow – devrait donc être marquée du sceau des réseaux sociaux.

A lire aussi : Gambie : Adama Barrow s’isole après le test positif au Covid-19 de sa vice-présidente

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un an après un référendum constitutionnel entaché de fraudes, des centaines d’opposants guinéens ont été blessés, torturés, emprisonnés, et plusieurs dizaines ont perdu la vie dans des affrontements d’une violence inouïe, selon de nombreux observateurs locaux et internationaux. Ces persécutions se sont amplifiées depuis octobre dernier, au lendemain de la...
Mercredi 24 février 2021 à Abidjan, le docteur Assoa Adou, secrétaire général du front populaire ivoirien (FPI) proche de Laurent Gbagbo, a annoncé le retour de l’ex-président ivoirien en Côte d’Ivoire. Il  a révélé l’information au cours d’une rencontre qui s’est tenue en présence de madame Simone Éhivet Gbagbo (deuxième...
Le dauphin de Mahamadou Issoufou, Mohamed Bazoum est élu président du Niger avec 55,75% des voix. Le candidat du PNDS s’est imposé face à Mahamane Ousmane (44,25%). Le mardi 23 février 2021, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a annoncé les résultats de l’élection présidentielle « Les voix obtenues valides se...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...