Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : multiplication des manifestations de la jeunesse et couvre-feu imposé

Un couvre-feu a été imposé à Lagos, la capitale économique du Nigeria, alors que se multiplient les manifestations et que les revendications évoluent.

Les premières manifestations concernaient principalement la dénonciation des violences policières ; les revendications évoluent. La jeunesse du pays réclame dorénavant « une meilleure gouvernance ».

Le climat est de plus en plus tendu à Lagos qui se retrouve presque complètement paralysée par les manifestations. A Lagos, un couvre-feu de vingt-quatre heures a été déclaré.  « Les manifestations pacifiques ont dégénéré en un monstre qui menace le bien-être de notre société (…). J’impose un couvre-feu de vingt-quatre heures dans tout l’Etat à partir de 16 heures aujourd’hui » a ainsi annoncé le gouverneur de l’Etat de Lagos, Babajide Sanwo-Olu le 20 octobre.

Depuis vendredi, les milliers de manifestants ont défilé dans les principales villes du sud du pays. Et cela ne va pas sans heurts. A Abuja, le 19 octobre, des tensions se sont fait sentir entre manifestants et forces de l’ordre, qui ont procédé à des tirs de gaz lacrymogènes. A Benin City lundi, des groupes de jeunes armés ont attaqué des manifestants. Les attaquants sont accusés d’être payés par des responsables politiques locaux. On note également que deux postes de police ont été visés par des attaques   de personnes se présentant comme des manifestants. Le gouverneur de l’Etat a instauré un couvre-feu de 24 heures à partir de lundi après-midi.

La contestation dénonçait, initialement les violences policières, mais s’est transformée en une revendication contre le pouvoir. Des drapeaux nigérians ou des appels à la démission du président Muhammadu Buhari« Tous ceux âgés de plus de 65 ans devraient quitter le gouvernement, Buhari en fait partie »« Buhari est un mauvais garçon », ont fleuri dans les cortèges lors des dernières manifestations. A Benin, « des centaines de jeunes marchaient en chantant Plus de Buhari.

Les manifestants réclament une meilleure représentation de la jeunesse sur la scène politique mais pas uniquement. Les jeunes demandent plus de progrès en matière de politique sociale. Ils exigent également des mesures en matière d’emplois, des hausses de salaire.

Sunday Dare, le ministre de la jeunesse et des sports à l’issue de sa rencontre avec le chef de l’Etat lundi a déclaré que « Le président a promis qu’il mettrait en place les réformes promises » pour moderniser la police, a déclaré « Mais les réformes sont un processus long ». Le gouverneur de l’Etat de Lagos, Babajide Sanwo-Olu a quant à lui, exhorté les jeunes manifestants à la patience. Sur Twitter, le gouverneur a précisé qu’il comprend les attentes de la jeunesse nigériane : « Je comprends votre peine et je sais que vos inquiétudes sont légitimes ».

Source : Le Monde Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans une communication publiée sur sa page Facebook, vendredi 20 novembre, Henri konan Bédié, le président de la coordination des partis politiques de l'opposition, regroupés au sein du Conseil National de Transition (CNT), annonce la suspension du dialogue avec Alassane Ouattara. « Nous avons engagé le combat, à la demande de toutes les...
Élu au premier tour avec 94,27% des voix, à l’issue d’une élection présidentielle boycottée par une partie de la population, Alassane Ouattara  invite l’opposition au dialogue alors que ses adversaires contestent la légitimité de son élection. Sous la houlette de Henri konan Bédié, les groupements de l’opposition, réunis au sein du Conseil...
Alors que le niveau de contamination reste très faible sur le continent, les pays se préparent à affronter une deuxième vague.  L’Afrique en cette période de pandémie mondiale semble montrer que le continent est moins atteint que le reste du monde. Neuf mois après l’apparition du Covid-19 en Afrique, le continent fait...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...