Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Ghana : les producteurs de cacao peuvent pousser un ouf de soulagement
Ghana : hausse du prix minimum garanti aux producteurs

Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021. 

Selon l’Agence Ecofin, qui relaie l’information, “le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente campagne (8 240 cédis soit 1422 $). Cette hausse de la rémunération aux planteurs tient principalement à l’application par le Conseil du cacao ghanéen (Cocobod) du Différentiel de revenu décent (DRD) de 400 $ sur la tonne de cacao depuis (le cru précédent).

La nouvelle sera officialisée dès le 1er octobre prochain par Accra et Abidjan; Les deux nations collaborant pleinement au sein de cette filière au combien importante sur le plan de l’économie domestique.

Le média précise également que le Ghana “anticipe une récolte de 900 000 tonnes de cacao pour 2020/2021. En ce sens, le Cocobod devrait mobiliser un prêt syndiqué de 1,3 milliard $ pour réaliser ses achats durant ladite saison”.

A lire aussi : Cacao : le Ghana reçoit un coup de pouce de 600 M$ de la BAD

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
Depuis quinze jours, la situation au Nigeria ne cesse d’empirer. Les violences concernent outre Lagos la capitale, plusieurs autres États.  Le Nigeria est le théâtre de violences, exactions, pillages alors que le mouvement de contestation populaire initial se transforme en une lutte contre le pouvoir. L’engrenage poursuit son œuvre dans...
En Mauritanie, la pêche représente 40 % des exportations. Mais le secteur doit faire à la baisse des commandes, notamment de la part de l’Espagne.  Les pêches artisanale et industrielle font vivre les 70 000 habitants de la ville de Nouadhibou, la capitale économique de la Mauritanie. Mais depuis mars, le...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...