Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le président Weah en position délicate après la flambée de viols au Liberia
Les affaires de viols se multiplient au Liberia

Face à la recrudescence des cas de viol au Liberia depuis le début de l’année, les manifestations du « sexe faible » se multiplient à Monrovia. Pour autant, le président Weah reste très inactif dans ce dossier… Lui qui s’était pourtant érigé en grand défenseur de la cause féministe durant sa campagne. Ce dernier s’est donc logiquement attiré les foudres des militants locaux.

Dans les faits, les chiffres de ce fléau ont nettement augmenté sur le territoire en 2020. Et pour cause, près de 1000 cas apparaissent « déjà » dans les registres officiels depuis le mois de janvier.

Des centaines de personnes ont donc défilé durant trois jours dans la capitale libérienne afin d’obtenir de la justice un texte anti-viol. Le tout dans les plus brefs délais.

Monrovia, socle de la révolte

En outre, ces hommes et femmes poussent pour la création de tribunaux pénaux dédiés à travers tout le pays. Le but étant que les affaires de violence sexuelle soient jugées convenablement et conformément à la loi, confirme le site Afrik.

Ce mouvement a d’ailleurs gagné la Province puisque les comtés de Bong, de Nimba, de Grand Bassa et celui de Maryland organisent désormais leurs propres marches.

 A lire aussi : Liberia : le gouvernement acte la réouverture de l’aéroport de Monrovia

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les causes de la mort de trois manifestants lors du blocage d’un convoi militaire français au Niger en novembre 2021 demeurent inconnues. En décembre 2021, le président nigérien avait ouvert une enquête sur les affrontements qui avaient éclaté au passage d’un convoi de l’opération « Barkhane ». Or le 17 mai, le gouvernement a annoncé...
Selon Geneviève Begkoyian, responsable santé à l’Unicef en République démocratique du Congo, on assiste à une véritable « catastrophe » en Afrique en matière de couverture vaccinale. En cause, la pandémie de Covid-19. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Unicef se sont exprimés sur les effets de la pandémie de Covid-19...
Le porte-parole du gouvernement a annoncé que le Mali envisage de « se retirer de tous les organes » du G5 Sahel créé en 2004.   Le Mali se retire du G5 Sahel. Les autorités maliennes, ont annoncé le 15 mai « se retirer de tous les organes et instances du G5 Sahel, y...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...