Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Niger : l’enquête avance sur le meurtre des humanitaires français
Drapeau Niger

Le 9 août dernier, l’ONG française, Acted, annonçait l’assassinat dans le désert nigérien de six de ses humanitaires (deux hommes et quatre femmes). Le tout, dans des conditions particulièrement macabres. 

Dans les faits, les jeunes humanitaires français ont perdu la vie dimanche 9 août avec leur chauffeur et leur guide locaux. Et cela, alors qu’ils visitaient la réserve de girafes de Kouré, à 60 km au sud-est de la capitale où ils résidaient, relaie le site 20 minutes.

De son côté, l’enquête de Niamey avance et un premier suspect est actuellement “passé au peigne fin”. De quoi éclaircir un peu plus cette horrible affaire, confirme le ministre nigérien de l’Intérieur, Alkache Alhada.

“Nous sommes actuellement sur des pistes sérieuses, des pistes qui peuvent nous conduire aux auteurs de ces actes (…) Nous avons certaines informations qui nous donnent des indications sur des probables acteurs de ces crimes horribles (…) et nous pensons que ça va nous mener à des résultats positifs.”

Pour rappel, le gouvernement français a décidé de placer le Niger en zone rouge – contrairement à ses voisins du Mali et du Burkina Faso – suite à cet événement qui n’a pas manqué d’émouvoir la population hexagonale.

A lire aussi : Le Niger essuie ses pertes militaires les plus effroyables face au djihadisme

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un an après un référendum constitutionnel entaché de fraudes, des centaines d’opposants guinéens ont été blessés, torturés, emprisonnés, et plusieurs dizaines ont perdu la vie dans des affrontements d’une violence inouïe, selon de nombreux observateurs locaux et internationaux. Ces persécutions se sont amplifiées depuis octobre dernier, au lendemain de la...
Mercredi 24 février 2021 à Abidjan, le docteur Assoa Adou, secrétaire général du front populaire ivoirien (FPI) proche de Laurent Gbagbo, a annoncé le retour de l’ex-président ivoirien en Côte d’Ivoire. Il  a révélé l’information au cours d’une rencontre qui s’est tenue en présence de madame Simone Éhivet Gbagbo (deuxième...
Le dauphin de Mahamadou Issoufou, Mohamed Bazoum est élu président du Niger avec 55,75% des voix. Le candidat du PNDS s’est imposé face à Mahamane Ousmane (44,25%). Le mardi 23 février 2021, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a annoncé les résultats de l’élection présidentielle « Les voix obtenues valides se...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...