Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Didier Drogba toujours plus déterminé à décrocher la présidence de la Fédération de Football ivoirienne
Didier Drogba milite pour la reforestation de la Côte d'Ivoire

Récent retraité du rectangle vert, l’ex-attaquant brigue désormais la présidence de la FIF.

« Être entraîneur ne m’intéresse pas. Je suis un leader. Ma vision est plus grande que le rôle d’entraîneur« , déclarait ainsi l’ex-attaquant en septembre 2019 à Abidjan. Avant de poursuivre : « Sachez que je ne suis pas venu pour diviser. Bien au contraire, je serai le candidat de tout le monde. Je suis là pour que tous les clubs de mon pays bénéficient des bienfaits de mon projet. (…) Je n’ai jamais dirigé une institution comme la FIF, mais j’ai une expérience dans ce domaine qui n’est pas négligeable. Il faut savoir s’entourer et je pense qu’en Côte d’Ivoire, il y a des personnes très compétentes pour m’accompagner sur ce projet. »

Une volonté caractérisée qui ne s’est pas étiolée ces derniers mois. Et pour cause, Drogba a réitéré ses ambitions samedi 5 juillet devant l’assemblée générale ordinaire de la FIF, relaie le site Afrik Foot :

« Il s’est passé beaucoup de choses. C’était ma première assemblée générale. C’était très intéressant, nouveau et enrichissant à tout point de vue. L’ambiance dans la salle était plutôt bonne. Il y a eu forcément des désaccords sur certains points. Je pense qu’on ne se lance pas dans un challenge comme celui-là si on n’est pas sûr de ses forces, si on n’a pas les atouts nécessaires. (…) J’ai une vision nouvelle à apporter. Pour avoir évolué sur plusieurs continents, il y a une vision sociale qui est très importante, qu’il faut mettre en avant parce que c’est le sport du peuple, c’est le sport roi. Si vous êtes nombreux ici aujourd’hui, c’est parce que c’est un sport qui rassemble. Ces dernières années, la Fédération a été divisée. Et je trouve très bien que Sidy Diallo, le président, cherche à partir sur une meilleure note. »

Rendez-vous donc le 5 septembre prochain, date de l’élection fatidique.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis 2015, quelques 2 000 personnes sont décédées dans des attaques terroristes djihadistes qui se multiplient, au Burkina Faso. Les burkinabés n’en peuvent plus et appellent le président Roch Marc Christian Kaboré, qu’ils estiment ne pas être à la hauteur pour faire reculer ces attaques, à la démission. Au Burkina...
Au Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Ouagadougou, un convoi militaire français est empêché de circuler depuis une semaine environ, par des manifestants burkinabés. Le gouvernement « travaille » à faire repartir le convoi. Le gouvernement du Burkina Faso a indiqué ce mercredi 24 novembre 2021...
Une nouvelle attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts, dont neuf gendarmes, dans le nord du Burkina Faso, ce dimanche 21 novembre 2021. Un massacre qui intervient une semaine après un celui de Inata où 57 personnes, dont 53 gendarmes, avaient été tués. Week-end rouge encore dans le nord...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...