Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Abidjan bénéficie d’une aide de 315 M$ de la Banque mondiale dans le dossier inondation
inondation

La Banque mondiale a décidé d’appuyer le gouvernement d’Alassane Ouattara dans le dossier de la prévention des risques d’inondation à Abidjan. Mais aussi dans l’amélioration de la gestion locale des déchets solides. Montant de l’aide : 315 millions de dollars.

Comme le révèle l’Agence Ecofin, « ce projet a pour objectif d’améliorer la gestion des eaux pluviales et des ordures ménagères afin de réduire les risques d’inondation et sanitaires élevés (qu’affrontent occasionnellement) les ménages urbains pauvres (de la capitale économique ivoirienne) ».

Yopougon, Grand-Bassam et Abobo ciblés en priorité

Dans les faits, « la première étape (portera) sur la construction ou la réhabilitation de systèmes de drainage pour une meilleure canalisation des eaux pluviales à Yopougon et Abobo, les deux quartiers les plus peuplés d’Abidjan, ainsi que Grand-Bassam« .

Quant à la seconde, « cette dernière mettra en place un système d’alerte précoce des inondations et renforcera les capacités des institutions en charge de l’assainissement et de la planification urbaine, à travers la formation et l’équipement en technologies numériques dédiées ».

A lire aussi : Covid-19 : les recettes du succès ivoirien à Abidjan

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis 2015, quelques 2 000 personnes sont décédées dans des attaques terroristes djihadistes qui se multiplient, au Burkina Faso. Les burkinabés n’en peuvent plus et appellent le président Roch Marc Christian Kaboré, qu’ils estiment ne pas être à la hauteur pour faire reculer ces attaques, à la démission. Au Burkina...
Au Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Ouagadougou, un convoi militaire français est empêché de circuler depuis une semaine environ, par des manifestants burkinabés. Le gouvernement « travaille » à faire repartir le convoi. Le gouvernement du Burkina Faso a indiqué ce mercredi 24 novembre 2021...
Une nouvelle attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts, dont neuf gendarmes, dans le nord du Burkina Faso, ce dimanche 21 novembre 2021. Un massacre qui intervient une semaine après un celui de Inata où 57 personnes, dont 53 gendarmes, avaient été tués. Week-end rouge encore dans le nord...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...