Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sierra Leone : quand la politique se ridiculise
Sierra-Léone

Le ministre sierra-léonais de la Province du Nord, Abu Abu Koroma, est désormais suspendu de ses fonctions par le président Julius Maada Bio. Ce dernier s’est rendu coupable d’avoir gravement menacé des opposants politiques. Et cela, après une série de violences sur le territoire.

L’intéressé a en effet clamé son désir de brutaliser ces hussards dans une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux :

« Nous allons vous tuer, si c’est ce que vous voulez. Tout jeune qui se conduit mal, on lui brisera les jambes et on s’adressera ensuite aux parents. »

De son côté, le gouvernement a rapidement condamné les propos de son ministre via un communiqué aussi laconique que tranchant :

« Il s’agit d’une conduite et de déclarations publiques tout simplement inacceptables« .

Une intervention qui lui a donc valu une mise à l’écart  immédiate.

Comme le rappelle Le Figaro, Freetown accuse des membres du All People’s Congress (APC) d’être à l’origine de manifestations très animées fin avril. Notamment la mort de 11 personnes au cours d’une tentative d’évasion de prisonniers dans la capitale, après un cas déclaré de contamination au Covid-19.

A lire aussi :

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Guinéens ont battu les Algériens sur un score de 1-0. L’Algérie est la championne d’Afrique en titre et s’est vue en échec contre la Guinée. A ce stade, l’Algérie est dernière de son groupe en Coupe d’Afrique des nations et donc au bord de l’élimination. Le héros du Nzalang...
L’Indice de paix Mondial 2021 (GPI) révèle que les ghanéens seraient les habitants de l’Afrique de l’Ouest qui se sentent le plus en sécurité, juste après ceux de Maurice. Et si les ghanéens vivaient dans un havre de paix ? Selon le GPI 2021 (Global Peace Index), une initiative de l’Institute...
Ibrahim Boubacar Keïta était à la tête du pays entre 2013 et 2020. Il fut démis après un coup d’État en août 2020.   Le président Ibrahim Boubacar Keïta âgé de 76 ans est décédé le 16 janvier à son domicile à Bamako. La télévision publique malienne a d’ores et déjà...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...