Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La Côte d’Ivoire poursuit son processus d’électrification en zone rurale
côte d'ivoire

Le gouvernement ivoirien annonce un taux national de couverture d’électricité de 71% désormais, contre 33% à fin 2011 et 69 % à fin 2019.

Entre janvier et mars 2020, 186 localités supplémentaires ont été mises en service en Côte d’Ivoire dans le cadre du Programme national d’électrification rurale (PRONER). Un projet dénommé « Ps Gouv », devrait permettre à fin 2020 d’électrifier l’ensemble des localités de 500 habitants dans le pays. Soit un chiffre de 1838 au total.

Dans les faits, l’Etat entend électrifier l’ensemble des localités de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2025. Le 31 décembre dernier, le président Alassane Ouattara a d’ailleurs annoncé la mise en œuvre d’un programme social d’un montant de 727,5 milliards FCFA, visant à améliorer les conditions de vie des populations locales.

Dans son volet électricité, ce dernier acte ainsi une baisse de 20% sur le tarif social domestique de 5 ampères (5A); Une aubaine touchant plus de 5,3 millions de personnes depuis janvier 2019.

A lire aussi : Ghana/Covid-19 : le déconfinement est un véritable échec

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Dans un message vidéo diffusé sur Internet, samedi 19 septembre 2020, le président du congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP), Charles Blé Goudé, s’est exprimé sur la situation politique en Côte d’ivoire.  L’ex-Codétenu de Laurent Gbagbo à la cour pénale internationale, qui demande au président...
L'Archevêché de Conakry est monté au créneau pour dénoncer une expropriation des biens de l'Eglise par les habitants du village de Kendoumayah situé au sein de la préfecture de Coyah. Selon La Croix, les villageois ont barricadé, dimanche 20 septembre, l’entrée et la sortie de Kendoumayah pour procéder au lotissement d’un...
Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter