Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La Côte d’Ivoire reçoit une aide de près de 900M$ du FMI pour faire face à la pandémie
Covid-19

Alors que les autorités ivoiriennes tablaient sur une croissance de 7,5% en 2020, les effets du Covid-19 vont malheureusement bouleverser cette belle embellie. Face à ce préjudice sanitaire (916 cas confirmés, 303 guéris et 13 décès pour le moment), le Fonds monétaire international (FMI), satisfait de la politique d’Alassane Ouattara en la matière, a donc décidé de soutenir Abidjan via une aide de 886,2 M$.

Selon l’institution basée à Washington, l’impact de la pandémie sera considérable en Côte d’Ivoire et évoque dès à présent une détérioration rapide de l’économie domestique. Toutefois, le FMI estime que les autorités locales ont riposté promptement à la situation en s’appuyant sur des mesures médicales d’urgence et un plan de riposte économique ambitieux.

Ce dernier représente en effet 1,5 % du PIB national pour 2020. Et a pour but de soutenir le revenu des populations les plus vulnérables, par le biais de mesures d’appui aux intrants agricoles et d’une couverture plus étendue des filets sociaux, ainsi que les secteurs et entreprises les plus touchés.

Comme le souligne Jeune Afrique, cette aide de 886,2 millions de dollars représente 100 % de la quote-part de la Côte d’Ivoire. La quote-part étant un chiffre attribué par le FMI à chaque pays en fonction de sa position relative dans l’économie mondiale et qui permet de définir le montant de l’aide financière qu’un État membre peut obtenir de l’institution. Celle-ci prévoit que chaque pays membre puisse emprunter jusqu’à 200% de sa quote-part annuellement et puisse avoir au maximum un encours de crédit de 600 % de sa quote-part auprès de l’institution. Sachant que ces limites d’accès peuvent être relevées dans des circonstances exceptionnelles.

A lire aussi : Coronavirus : en Côte d’Ivoire, des mesures pour préserver le pouvoir d’achat des ménages

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lundi 21 novembre 2022, la junte malienne a annoncé l’interdiction des activités de toutes les ONG financées ou soutenues par la France, et notamment dans le domaine humanitaire. Abdoulaye Maïga, le premier ministre par intérim malien, a déclaré dans un communiqué diffus sur les réseaux sociaux, l’interdiction des Organisations non...
La seconde phase du projet de la route Lofa reliant Gbarnga à Mendikorma, au nord du Liberia, va bénéficier d'un coup de pouce financier en provenance du Qatar. Le gouvernement libérien cherche en effet à séduire plusieurs investisseurs internationaux afin de terminer cette autoroute très importante pour l'économie domestique.  Comme...
Face à la rudesse de la crise économique frappant Nouakchott, le président mauritanien, Mohamed Ould Ghazouani, a annoncé, lundi 28 novembre, plusieurs mesures destinées à soulager la population de l'Etat maghrébin. Dans les faits, il s'agit d'une revalorisation des salaires des fonctionnaires civiles et militaires, du montant du salaire minimum...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...