Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La Guinée-Bissau prend des mesures contre la prolifération du Covid-19
Covid-19

A l’image de grands nombre d’Etats touchés par le nouveau coronavirus, la Guinée-Bissau – bien qu’épargnée pour le moment – a décidé mercredi 18 mars de renforcer ses mesures sanitaires dans ce dossier particulièrement sensible.

Sans surprise, c’est le manque de discipline de la population qui a poussé le gouvernement à prendre cette décision. Selon le site Dakar Actu, le nouveau président, Umaro Sissoco Embalo, a en effet officialisé la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes. Et cela, pour une durée indéterminée. Une mesure qui s’applique également aux marchés.

Toutefois, les produits de première nécessité bénéficient encore d’une dérogation, mais doivent être soumis au contrôle des services sanitaires.

Pour information, le chef d’Etat a appelé “toute la population à collaborer ensemble dans le respect de la mise en oeuvre de ces mesures”. Avant d’ajouter que “toute personne qui ne les respectera pas (en subira les conséquences)”. A ce jour, le pays ne compte toujours pas de citoyen testé positif au Covid-19.

A lire aussi : Les résultats définitifs confirment Umaro Sissoco Embalo comme président de la Guinée-Bissau

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bien que seuls 16% des Gambiens utilisent actuellement les réseaux sociaux, l'avenir politique du pays pourrait bien se jouer en ligne. Et pour cause, les heureux élus font partie de la sphère locale la plus influente. A ce titre, l'application WhatsApp qui appartient au géant américain, Facebook, illustre parfaitement ce...
L’opposition a animé une conférence de presse, hier lundi 26 octobre, à quelques jours de la tenue du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre. Nous vous proposons ci-dessous les propos liminaires de Pascal Affi N’guessan, le porte-parole de la plateforme des partis politiques de l’opposition. Chers amis de la presse, Mesdames et...
Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...