Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
 Amadou Gon Coulibaly est candidat à la présidentielle ivoirienne

Le parti du rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix, a désigné son candidat pour l’élection présidentielle à venir. C’est donc le Premier ministre ivoirien qui a été désigné le 12 mars.

 Le  parti du président sortant le RHDP, a désigné son candidat pour la prochaine élection présidentielle. Le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, en charge du Budget et du portefeuille de l’Etat, a été désigné dans la nuit du jeudi 12 mars, candidat du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Ainsi en a décidé le Conseil politique élargi. Le chef de l’Etat Alassane Ouattara, présidait la réunion du Conseil politique élargi du RHDP. Celui-ci a déclaré que Gon Coulibaly était le seul candidat évoqué par les intervenants présents. Ceux-ci l’ont alors ouvertement désigné comme le candidat du RHDP pour l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Et le président Alassane Ouattara de poursuivre en déclarant qu’il avait observé « une écrasante majorité à proposer Amadou Gon Coulibaly comme candidat du RHDP et à l’unanimité ». Ouattara a conclu en précisant : « Si j’avais à choisir, c’était Amadou Gon Coulibaly que j’aurais choisi ».

Unanimité affichée certes, cependant quelques cadres montraient moins d’enthousiasme. A l’instar de Toikeusse Mabri, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, qui ne s’est pas ouvertement prononcé sur son choix pour cette présidentielle.

Puis le candidat nouvellement désigné s’est exprimé « Je veux prendre ici l’engagement d’avoir une équipe qui soit soudée et unie », a déclaré Gon Coulibaly.  Avec ferveur le candidat du RDPP s’est exprimé pour motiver les troupes : « Nous devons gagner ces élections […] et je donnerai, tout, tout, tout, pour qu’il en soit ainsi ». Amadou Gon Coulibaly a alors exhorté les membres du parti à « s’engager politiquement » sur le terrain.

En conclusion il a fait preuve d’optimisme en déclarant qu’il n’avait « pas de doute » sur l’issue du scrutin et que le RHDP gagnera cette élection dés « au premier tour ».

Source : La Tribune Afrique

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un an après un référendum constitutionnel entaché de fraudes, des centaines d’opposants guinéens ont été blessés, torturés, emprisonnés, et plusieurs dizaines ont perdu la vie dans des affrontements d’une violence inouïe, selon de nombreux observateurs locaux et internationaux. Ces persécutions se sont amplifiées depuis octobre dernier, au lendemain de la...
Mercredi 24 février 2021 à Abidjan, le docteur Assoa Adou, secrétaire général du front populaire ivoirien (FPI) proche de Laurent Gbagbo, a annoncé le retour de l’ex-président ivoirien en Côte d’Ivoire. Il  a révélé l’information au cours d’une rencontre qui s’est tenue en présence de madame Simone Éhivet Gbagbo (deuxième...
Le dauphin de Mahamadou Issoufou, Mohamed Bazoum est élu président du Niger avec 55,75% des voix. Le candidat du PNDS s’est imposé face à Mahamane Ousmane (44,25%). Le mardi 23 février 2021, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a annoncé les résultats de l’élection présidentielle « Les voix obtenues valides se...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...