Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
 Amadou Gon Coulibaly est candidat à la présidentielle ivoirienne

Le parti du rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix, a désigné son candidat pour l’élection présidentielle à venir. C’est donc le Premier ministre ivoirien qui a été désigné le 12 mars.

 Le  parti du président sortant le RHDP, a désigné son candidat pour la prochaine élection présidentielle. Le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, en charge du Budget et du portefeuille de l’Etat, a été désigné dans la nuit du jeudi 12 mars, candidat du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Ainsi en a décidé le Conseil politique élargi. Le chef de l’Etat Alassane Ouattara, présidait la réunion du Conseil politique élargi du RHDP. Celui-ci a déclaré que Gon Coulibaly était le seul candidat évoqué par les intervenants présents. Ceux-ci l’ont alors ouvertement désigné comme le candidat du RHDP pour l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Et le président Alassane Ouattara de poursuivre en déclarant qu’il avait observé « une écrasante majorité à proposer Amadou Gon Coulibaly comme candidat du RHDP et à l’unanimité ». Ouattara a conclu en précisant : « Si j’avais à choisir, c’était Amadou Gon Coulibaly que j’aurais choisi ».

Unanimité affichée certes, cependant quelques cadres montraient moins d’enthousiasme. A l’instar de Toikeusse Mabri, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, qui ne s’est pas ouvertement prononcé sur son choix pour cette présidentielle.

Puis le candidat nouvellement désigné s’est exprimé « Je veux prendre ici l’engagement d’avoir une équipe qui soit soudée et unie », a déclaré Gon Coulibaly.  Avec ferveur le candidat du RDPP s’est exprimé pour motiver les troupes : « Nous devons gagner ces élections […] et je donnerai, tout, tout, tout, pour qu’il en soit ainsi ». Amadou Gon Coulibaly a alors exhorté les membres du parti à « s’engager politiquement » sur le terrain.

En conclusion il a fait preuve d’optimisme en déclarant qu’il n’avait « pas de doute » sur l’issue du scrutin et que le RHDP gagnera cette élection dés « au premier tour ».

Source : La Tribune Afrique

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lundi 21 novembre 2022, la junte malienne a annoncé l’interdiction des activités de toutes les ONG financées ou soutenues par la France, et notamment dans le domaine humanitaire. Abdoulaye Maïga, le premier ministre par intérim malien, a déclaré dans un communiqué diffus sur les réseaux sociaux, l’interdiction des Organisations non...
La seconde phase du projet de la route Lofa reliant Gbarnga à Mendikorma, au nord du Liberia, va bénéficier d'un coup de pouce financier en provenance du Qatar. Le gouvernement libérien cherche en effet à séduire plusieurs investisseurs internationaux afin de terminer cette autoroute très importante pour l'économie domestique.  Comme...
Face à la rudesse de la crise économique frappant Nouakchott, le président mauritanien, Mohamed Ould Ghazouani, a annoncé, lundi 28 novembre, plusieurs mesures destinées à soulager la population de l'Etat maghrébin. Dans les faits, il s'agit d'une revalorisation des salaires des fonctionnaires civiles et militaires, du montant du salaire minimum...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...