Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : 15 % du projet en fonds propres consacrés au gazoduc Ajaokuta-Kaduna-Kano

Le Nigeria vient d’annoncer son souhait d’injecter des fonds propres dans le financement du gazoduc Ajaokuta-Kaduna-Kano. Ce projet fait partie du plan de développement de pipelines reliant le Nigeria aux pays d’Afrique du Nord. L’objectif est d’améliorer l’approvisionnement du pays en électricité.  

 Le Nigeria va participer au financement du gazoduc qui va relier Ajaokuta-Kaduna-Kano. Le pipeline est long de 614 kilomètres. C’est la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) qui est en charge du développement du projet. Ce pipeline est une étape du projet de fourniture du gaz à l’Europe via un gazoduc Trans Sahara Gas Pipeline (TSGO) et du gazoduc Nigeria-Maroc.

Le gazoduc AKK doit pouvoir porter la capacité de production d’électricité de ce pays de 200 millions d’habitants à 10 000 MW et ainsi faciliter l’accès à l’électricité.

Le président Muhammadu Buhari a validé la composition d’un groupe de travail sur la coordination de la réforme du secteur de l’énergie. Le vice-président Yemi Osinbajo en prendra la direction.

L’ambition gouvernementale est de repositionner le secteur de l’énergie en consolidant les efforts des gouvernements fédéraux et des États. Zainab Ahmed, la ministre nigériane des Finances a précisé que le gazoduc stratégique Ajaokuta-Kaduna-Kano sera financé par la compagnie publique NNPC à hauteur de 15 %. C’est le bailleur chinois Sinosure qui financera via un emprunt les 85 % du projet.

Si le contexte international est difficile, le Nigéria a toutefois décidé de maintenir le projet. Le Nigeria ne fait pas exception à la règle et se prépare à une nouvelle crise.  La montée en puissance de la grippe « Cov-19 » a créé un ralentissement de l’économie mondiale et une baisse de la demande pétrolière, alors que ni les pays Opep et non Opep ne soient parvenus à une solution.

En dépit des turbulences du contexte international ; le sénat a tout de même donné son accord la semaine dernière pour un emprunt de 22,7 milliards de dollars.

Source : La Tribune Afrique

 

 

 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les causes de la mort de trois manifestants lors du blocage d’un convoi militaire français au Niger en novembre 2021 demeurent inconnues. En décembre 2021, le président nigérien avait ouvert une enquête sur les affrontements qui avaient éclaté au passage d’un convoi de l’opération « Barkhane ». Or le 17 mai, le gouvernement a annoncé...
Selon Geneviève Begkoyian, responsable santé à l’Unicef en République démocratique du Congo, on assiste à une véritable « catastrophe » en Afrique en matière de couverture vaccinale. En cause, la pandémie de Covid-19. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Unicef se sont exprimés sur les effets de la pandémie de Covid-19...
Le porte-parole du gouvernement a annoncé que le Mali envisage de « se retirer de tous les organes » du G5 Sahel créé en 2004.   Le Mali se retire du G5 Sahel. Les autorités maliennes, ont annoncé le 15 mai « se retirer de tous les organes et instances du G5 Sahel, y...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...