Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Covid-19 : Freetown pleinement solidaire de la Chine
La Sierra-Leone solidaire de la Chine

Tout comme le Burkina-Faso, la Sierra-Leone reste très dépendante du géant asiatique. Cette dernière a donc apporté un message de soutien aux autorités et à la population chinoises.

“Le Parlement de la Sierra Leone n’a pas de soutien matériel à apporter au peuple chinois pour vaincre le coronavirus, mais il a la responsabilité, en tant qu’organe représentatif, d’exprimer sa solidarité par l’attribution d’un certificat à la Chine. (C’est la seule chose que le) Parlement de la Sierra Leone puisse offrir pour le moment. En cette période difficile, (nous sommes) pleinement solidaire de la Chine et soutient les efforts déployés par (Pékin) pour combattre le COVID-19”, a déclaré jeudi 5 mars le président du de l’Institution, Abass Chernor Bundu.

Comme le rappelle le site de la Société générale, la Sierra Leone a une économie ouverte dans laquelle le commerce représente environ 74% du PIB du pays (Banque mondiale, 2017). La politique commerciale du pays fait ainsi partie de la stratégie globale de réduction de la pauvreté et est conforme à son engagement envers la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest).

La Chine, un partenaire de choix…

Dans les faits, la Sierra Leone exporte principalement du cacao (22,7% du total des exportations), des véhicules (18%), des machines, du bois, des produits de la mer et d’autres produits alimentaires. Mais aussi minéraux et des pierres précieuses (or, diamants, minerai de fer). Les céréales (18% du total des importations) et d’autres produits alimentaires, les machines (11,7%) et les véhicules (10,8%) représentant l’essentiel des importations (ITC, 2017).

Parallèlement, les principaux partenaires commerciaux de la Sierra Leone sont l’Union européenne, le Sénégal, les Émirats arabes unis, la Chine et le Bénin. Sachant que le pays connaît encore une période de reprise après l’épidémie d’Ebola, qui a entraîné une baisse de 297% des exportations d’or et de 24% des exportations de diamants en 2015 et la baisse des prix du minerai de fer, ainsi que la fermeture de la plus grande mine de fer du pays, l’installation de Tonkolili.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
La capitale mauritanienne, qui ne dispose pas de réseau d'égouts, évolue logiquement sous une épée de Damoclès récurrente liée aux inondations. Comme le rappelle Le Monde, Nouakchott est construite autour d’un puits creusé en plein désert. Au début des années 1970, à cause des premières grandes sécheresses, cette dernière a...
L'État nigérian d’Akwa Ibom (Sud-Est) bénéficiera, si tout se passe bien, d'une raffinerie flambant neuve et pleinement fonctionnelle dès 2024. Cette dernière est le fruit d'un accord signé mardi 1er septembre entre la société française, Axens, et le conglomérat local, BUA. Comme le souligne RFI, "le Nigeria fait face à...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter