Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Arabie saoudite : un premier cas de coronavirus officialisé
La Mecque

Riyad a officialisé lundi 2 mars un premier cas de coronavirus dans le royaume. Conséquence directe, le gouvernement va limiter massivement l’octroi de visas à l’étranger. Une mesure impactant directement les fidèles du monde entier attendus cet été pour le pèlerinage de la Mecque 2020.

Dans les faits, si cette mesure sanitaire venait à perdurer, le hajj pourrait prendre une tournure inquiétante et impacter de plein fouet l’économie domestique. Et pour cause, l’Arabie saoudite espère attirer pas moins de 2,7 millions de croyants lors de cet événement capitale de l’Islam (un des cinq piliers de la religion).

Une décision similaire en 2003

Pour rappel, Riyad avait déjà suspendu l’octroi de visas pour certains pays d’Asie en 2003. Et cela, pendant l’épidémie de Sras (syndrome respiratoire aigu sévère). A ce jour, le golfe Persique compte 140 cas de personnes testées positives au coronavirus. Dans les faits, plusieurs pays de la région ont déjà annoncé des mesures drastiques visant à s’isoler de l’Iran, principal foyer de l’épidémie au Moyen-Orient.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors qu'Isatu Touray, vice-présidente gambienne, souffre désormais du nouveau coronavirus, le chef d'Etat, Adama Barrow, a choisi mercredi 29 juillet de se mettre en quarantaine; Les mesures sanitaires liées au Covid-19 l'imposant en toute logique. "M. Barrow sera en isolement pour deux semaines", a confirmé le même jour sur Twitter...
Après le décès soudain le 8 juillet dernier de l'ex-Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, candidat déclaré à la présidentielle ivoirienne d'octobre 2020 - et cela après deux mois d'hospitalisation en France pour des problèmes cardiaques - le chef d'Etat, Alassane Ouattara, pourrait briguer un troisième mandat à la tête du...
Déterminé à remonter sur la plus haute marche de la hiérarchie ghanéenne, l'ex-président, John Dramani Mahama (24 juillet 2012 - 7 janvier 2017), a décidé de miser sur une colistière pour parvenir à ses fins. Il s'agit de Jane Naana Opoku-Agyemang, enseignante de profession. Le président sortant, Nana Akufo-Addo, chef de file du...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter