Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Accord Benin-Niger en matière de transhumance transfrontalière Accord Benin-Niger en matière de transhumance transfrontalière
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Accord Benin-Niger sur l’épineux dossier de la transhumance transfrontalière
transhumance bovine

Dans les faits, le Bénin avait pris en décembre 2019 un arrêté interdisant la transhumance transfrontalière. Une décision qui avait nourri de facto les affrontements entre agriculteurs et éleveurs locaux et nigériens. 

Selon le site DW, trois portes d’entrée sur la frontière béninoise sont désormais utilisables par les pasteurs nigériens. Et cela, à compter du 1er mars. Ces derniers sont donc officiellement autorisés à faire entrer 50 000 têtes de bovins sur le territoire béninois. En outre, ces mesure exceptionnelle vont durer deux mois, jusqu’au 30 avril.

Comme le rappelle, le média, « la transhumance est l’occasion pour les éleveurs des pays sahéliens comme le Niger, le Burkina Faso ou le Mali de descendre vers les pays côtiers tels que la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Togo à la recherche d’herbe fraîche ».

Une situation non sans risque puisque « les éleveurs tombent (parfois) dans une situation où il est difficile de maîtriser le bétail. Ce qui crée facilement des risques de dispersion. Et quand il y a dispersion, il y des conflits ».

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...