Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Liberia : une ancienne ministre des Finances revient au FMI
Antoinette Sayeh Liberia

Antoinette Sayeh, ancienne ministre des Finances libérienne sous la présidence d’Ellen Johnson Sirleaf (2006 à 2008), va retrouver la direction du département Afrique du Fonds monétaire international.

« Antoinette est très connue et très respectée pour avoir occupé au FMI le poste de directrice du département Afrique entre 2008 et 2016 où elle a mené une transformation importante des relations du Fonds avec nos pays membres africains », s’est félicitée dans un communiqué l’Ukrainienne Kristalina Goergieva, présidente de l’institution située à Washington.

Comme le rappelle Le Monde, Antoinette Sayeh s’est notamment illustrée pour avoir piloté l’apurement des arriérés, accumulés de longue date, de la dette multilatérale du pays lors de sa mission à Monrovia. Mais aussi œuvré à l’élaboration de la première stratégie nationale de réduction de la pauvreté.

Pour information, Ellen Johnson Sirleaf a tiré sa révérence en août 2017 dans un discours émouvant après deux mandats consécutifs à la tête de l’Etat. En voici un extrait :

« J’ai 78 ans. J’ai commencé par lutter pour la libération du Liberia depuis plus d’un demi-siècle… J’ai été témoin des troubles civils, de la dictature, de l’anarchie et de la guerre, de l’abus des enfants recrutés en tant que soldats, de la violence sexuelle omniprésente et de l’effondrement économique, puis de la paix aux élections, au développement et à l’essor de notre société. »

A lire aussi : Liberia : baisse des droits de douane sur le riz afin de réduire l’inflation

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis 2015, quelques 2 000 personnes sont décédées dans des attaques terroristes djihadistes qui se multiplient, au Burkina Faso. Les burkinabés n’en peuvent plus et appellent le président Roch Marc Christian Kaboré, qu’ils estiment ne pas être à la hauteur pour faire reculer ces attaques, à la démission. Au Burkina...
Au Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Ouagadougou, un convoi militaire français est empêché de circuler depuis une semaine environ, par des manifestants burkinabés. Le gouvernement « travaille » à faire repartir le convoi. Le gouvernement du Burkina Faso a indiqué ce mercredi 24 novembre 2021...
Une nouvelle attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts, dont neuf gendarmes, dans le nord du Burkina Faso, ce dimanche 21 novembre 2021. Un massacre qui intervient une semaine après un celui de Inata où 57 personnes, dont 53 gendarmes, avaient été tués. Week-end rouge encore dans le nord...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...