Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Violences au Sahel : plus de 700 000 déplacés en un an au Burkina-Faso
Déplacés au Burkina-Faso

Comme le révèle le site des Nations-Unies, des dizaines de Burkinabè viennent tous les jours grossir les rangs des déplacés vivant dans les camps ou les communautés hôtes. En 12 mois, ce sont plus de 700 000 personnes qui ont choisi la fuite en raison de l’insécurité grandissante dans le Sahel.

Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), la population déplacée a en effet été multipliée par 16 par rapport à janvier 2019. Rien qu’au cours des trois dernières semaines seulement, l’agence onusienne précise que 150 000 personnes ont fui au Burkina-Faso.

Mais ce n’est pas tout, car depuis le 1er janvier plus de 4000 personnes en moyenne fuient quotidiennement leur foyer en raison des dernières attaques terroristes contre les civils et les autorités locales.

Meurtres, viols, pillages…

Selon le HCR, les malheureux et malheureuses font état d’attaques contre leurs villages, de meurtres, de viols et de pillages. Terrifiés, les habitants abandonnent tout et se dirige de facto vers des lieux plus sûrs.

Pour information, l’organisme et ses partenaires subissent eux aussi de sérieux problèmes pour accéder et répondre aux besoins des personnes déplacées et des réfugiés dispersés dans la région du Sahel.

A suivre donc…

A lire aussi : Le Burkina Faso frappé de plein fouet par le manque à gagner en provenance de la Chine

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
Depuis quinze jours, la situation au Nigeria ne cesse d’empirer. Les violences concernent outre Lagos la capitale, plusieurs autres États.  Le Nigeria est le théâtre de violences, exactions, pillages alors que le mouvement de contestation populaire initial se transforme en une lutte contre le pouvoir. L’engrenage poursuit son œuvre dans...
En Mauritanie, la pêche représente 40 % des exportations. Mais le secteur doit faire à la baisse des commandes, notamment de la part de l’Espagne.  Les pêches artisanale et industrielle font vivre les 70 000 habitants de la ville de Nouadhibou, la capitale économique de la Mauritanie. Mais depuis mars, le...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...