Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Niger opte pour les cartes biométriques dans le cadre du processus électif
Le Niger opte pour les cartes biométriques lors des élections

Niamey a annoncé que les électeurs nigériens utiliseront obligatoirement une carte biométrique pour pouvoir participer aux échéances locales et nationales de 2021.

Concrètement, le président Mahamadou Issoufou a officialisé cette information le 17 février dernier à l’Hotel de ville de la capitale. Le but de se dispositif étant de permettre à l’Etat de tourner le dos au recensement manuel, trop perméable et peu efficace. Mais aussi de renforcer la transparence du processus électif.

“Ceux qui n’y croient pas encore devraient croire que tout va bien et qu’il faut s’inscrire dans le mouvement. Très bientôt, il sera trop tard pour ceux qui n’auront pas fait l’effort nécessaire de s’inscrire”, n’a d’ailleurs pas manqué de surligner Issaka Souna, le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), dans un message direct aux plus réfractaires.

Pour rappel, le Niger fait partie des derniers pays qui n’ont pas encore opté pour la biométrie; Une hérésie pure et simple que regrette amèrement un autre membre de la Céni . “On ne peut tout simplement plus continuer à venir faire de l’enregistrement manuel et ensuite le décompte de la même façon”, a ainsi fustigé l’intéressé, auprès de RFI.

A lire aussi : Accord Benin-Niger sur l’épineux dossier de la transhumance transfrontalière

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’ancien président du Sénégal était un grand admirateur de Pierre Soulages. Un de ses toiles estimée entre 800 000 et 1 million d’euros est mise aux enchères. La maison de ventes Caen Enchères propose le 23 janvier une toile classique des années 1950 de Pierre Soulages et ayant appartenu à Leopold Sédar Senghor....
Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) des Nations unies, a annoncé que plus de deux millions de personnes ont été déplacées dans la région du Sahel en 2020.  Les déplacements de population au Sahel sont les directes conséquences de la violence permanente que génèrent les groupes djihadistes dans la région....
C’est bien le cas de le dire. En Côte d’Ivoire, la justice fait son procès. Dans une circulaire de 8 pages, datée du 4 janvier 2021, dont nous avons reçu copie, le ministre ivoirien de la justice et des Droits de l’Homme dresse un diagnostic sombre du système judiciaire dans son...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...