Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Coronavirus et Afrique : l’Egypte annonce la présence d’un premier cas de contamination

Le 14 février l’Egypte a confirmé le diagnostic :  un cas de contamination au coronavirus désormais appelé Covid-19 a été identifié et a été immédiatement hospitalisé et mis en quarantaine.

Le cas en présence est un « étranger » qui ne présente cependant aucun symptôme grave. Il a pourtant bien été diagnostiqué comme atteint par le coronavirus. « Le ministère a pris des mesures préventives et surveille le patient … qui est stable » a annoncé Khaled Megahed, le porte-parole du ministère égyptien de la Santé.

Il s’agit du tout premier cas de contamination au coronavirus observé en Afrique.  Les pays africains sont très attentifs à la survenue éventuelle de cas de sujets atteint par le virus. Ainsi certains pays comme le Kenya ou le Soudan ont annoncé des cas suspects.

A date le coronavirus a déjà contaminé 66 000 personnes et causé le décès de 1 500 personnes en Chine. Confrontées à l’urgence sanitaire, la plupart des compagnies aériennes africaines ont suspendu leurs vols en direction de la Chine.

Est à remarquer l’attitude de l’Ethiopie qui n’a pas mis en place de procédures structes en matière de précaution sanitaire. « Nous ne devons pas isoler la Chine. Nous ne devons pas marginaliser les passagers chinois. Ce que nous devons faire, c’est contrôler les passagers conformément aux directives de l’OMS » a déclaré Tewolde Gebremariam, PDG du groupe Ethiopian Airlines.

La compagnie a cependant lundi dernier mis en place un contrôle des passagers. Si les mesures de protections sanitaires sont indispensables et freinent les déplacements des populations ; le coronavirus en général, et africain en particulier.

En effet la Chine est depuis plusieurs années un important fournisseur pour les importateurs.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
La capitale mauritanienne, qui ne dispose pas de réseau d'égouts, évolue logiquement sous une épée de Damoclès récurrente liée aux inondations. Comme le rappelle Le Monde, Nouakchott est construite autour d’un puits creusé en plein désert. Au début des années 1970, à cause des premières grandes sécheresses, cette dernière a...
L'État nigérian d’Akwa Ibom (Sud-Est) bénéficiera, si tout se passe bien, d'une raffinerie flambant neuve et pleinement fonctionnelle dès 2024. Cette dernière est le fruit d'un accord signé mardi 1er septembre entre la société française, Axens, et le conglomérat local, BUA. Comme le souligne RFI, "le Nigeria fait face à...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter