Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali annonce une production d’or en hausse de 7% en 2019

Au Mali, la production industrielle d’or se porte bien. Les compagnies annoncent des résultats records qui permettent d’atteindre en 2019 ; 65,1 tonnes, soit une progression de 7 % par rapport à 2018.

 Le Mali est le troisième producteur d’or en Afrique. Depuis peu le pays s’est lancé dans un plan de développement du secteur minier et pétrolier qui se déroulera sur la période 2019-2023.

Le Mali ainsi connaît une hausse significative de sa production industrielle d’or. Alors que la situation politique, sécuritaire est complexe le bilan annoncé par le ministère des Mines le 15 janvier est des plus performants. La hausse mentionnée par rapport à l’année 2019 partiellement due aux excellents résultats de la mine de Syama dans le sud du pays. La mine est exploitée par l’opérateur Resolute mining qui annonce d’ores et déjà une production record pour 2020, soit 260 000 tonnes.

Depuis 2015, le Mali annonce de bons résultats de son industrie aurifère. Ainsi le Mali a produit, 50,5 t d’or en 2015, puis 50,9t en 2016, et 60,8 tonnes en 2018. 2018 affichait une hausse de 20 % par rapport à l’année 2017.

Avec une production annuelle totale de 71 tonnes d’or, le Mali est le troisième producteur africain derrière l’Afrique du Sud et le Ghana et devant le Soudan.  En 2019, le pays a récolté 65,1 tonnes d’or dans la production industrielle. Aux productions industrielles s’ajoutent la production artisanale, qui se chiffre à 6 tonnes d’or.

Le Mali a fait le choix d’un développement rapide du secteur aurifère pour booster l’économie du pays. Des annonces ont été faites lors du conseil des ministres du 15 janvier, qui confirment la volonté gouvernementale d’accélérer la production d’or dans le pays. : « Sur le rapport du ministre des Mines et du pétrole, le conseil des ministres a adopté un projet de décret portant approbation du document de politique nationale de développement du secteur minier et pétrolier et son plan d’actions 2019-2023 « a ainsi précisé ledit conseil des ministres.

Source : La tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis la découverte du premier cas de Coronavirus 2019 (COVID-19) le 11 mars 2020, le président Alassane Ouattara s’est adressé solennellement et pour la première fois à ses concitoyens, lundi 23 mars 2020 à la Radio-télévision ivoirienne (RTI). À cette date, la Côte d’Ivoire avait enregistré officiellement 25 cas de...
Le 5 mars dernier, à Yamoussoukro, le président de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara a annoncé, devant les parlementaires réunis en Congrès, qu’il ne se présenterait pas à l’élection présidentielle de 2020. Ce tournant historique dans l’histoire de la Côte d’Ivoire a été motivé par une volonté de « transférer le...
Après le premier cas de Coronavirus 2019 (COVID-19) survenu le 11 mars 2020, le pays a enregistré trois autres cas le 14 mars 2020 et 2 nouveaux cas positifs le 16 mars 2020, portant le nombre total à six cas confirmés. Appuyée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter