Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Les résultats définitifs confirment Umaro Sissoco Embalo comme président de la Guinée-Bissau

La Commission nationale des élections (CNE) a diffusé son arrêté le vendredi 17 janvier 2020. Ainsi les résultats sont définitifs. La victoire d ‘Umaro Sissoco Embalo comme président de la Guinée-Bissau lors de la présidentielle du 29 décembre 2019 est confirmée.

Le duel opposant Umaro Sissoco Embalo et Domingos Simoes Pereira s’est terminé sur la victoire de Umaro Sissoco Embalo.  Celui-ci est gratifié de 53,55 % des suffrages, alors que son adversaire remporte 46,45% des voix. La CNE s’est réunie en séance plénière le 13 janvier afin de présenter les procès-verbaux

La situation est complexe cependant. Une annonce confuse de la Cour suprême avait précisé que la Cour ne disposait pas de tous les éléments pour se prononcer sur le premier recours déposé par Domingos Pereira.

Selon les dernières informations, le recours n’avait pas été déposé dans les règles de l’art selon la procédure en vigueur. La Cour suprême ne s’est cependant pas prononcée en faveur d’une annulation du scrutin. En publiant donc les résultats définitifs, la CNE montre qu’elle remplit la seule exigence de la Cour suprême pour valider les résultats provisoires.

Le jour suivant la plénière, le PAIGC a saisi une nouvelle fois la Cour suprême en l’interrogeant sur le fond. La position du PAIGC consiste à déclarer que seule la Cour suprême peut se prononcer sur la validité des résultats d’un scrutin. Scrutin que le PAIGC qu’il considère comme présentant des irrégularités.

Le défi est de taille à ce stade car c’est le défi de la stabilité indispensable aux réformes nécessaires de ce petit pays de 1,8 millions d’habitants.

Depuis son indépendance en 1974, la Guinée-Bissau a connu quatre coups d’État, seize tentatives et une valse continue de Premiers ministres.

Source : La Tribune Afrique.

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis 2015, quelques 2 000 personnes sont décédées dans des attaques terroristes djihadistes qui se multiplient, au Burkina Faso. Les burkinabés n’en peuvent plus et appellent le président Roch Marc Christian Kaboré, qu’ils estiment ne pas être à la hauteur pour faire reculer ces attaques, à la démission. Au Burkina...
Au Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Ouagadougou, un convoi militaire français est empêché de circuler depuis une semaine environ, par des manifestants burkinabés. Le gouvernement « travaille » à faire repartir le convoi. Le gouvernement du Burkina Faso a indiqué ce mercredi 24 novembre 2021...
Une nouvelle attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts, dont neuf gendarmes, dans le nord du Burkina Faso, ce dimanche 21 novembre 2021. Un massacre qui intervient une semaine après un celui de Inata où 57 personnes, dont 53 gendarmes, avaient été tués. Week-end rouge encore dans le nord...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...