Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Les résultats définitifs confirment Umaro Sissoco Embalo comme président de la Guinée-Bissau

La Commission nationale des élections (CNE) a diffusé son arrêté le vendredi 17 janvier 2020. Ainsi les résultats sont définitifs. La victoire d ‘Umaro Sissoco Embalo comme président de la Guinée-Bissau lors de la présidentielle du 29 décembre 2019 est confirmée.

Le duel opposant Umaro Sissoco Embalo et Domingos Simoes Pereira s’est terminé sur la victoire de Umaro Sissoco Embalo.  Celui-ci est gratifié de 53,55 % des suffrages, alors que son adversaire remporte 46,45% des voix. La CNE s’est réunie en séance plénière le 13 janvier afin de présenter les procès-verbaux

La situation est complexe cependant. Une annonce confuse de la Cour suprême avait précisé que la Cour ne disposait pas de tous les éléments pour se prononcer sur le premier recours déposé par Domingos Pereira.

Selon les dernières informations, le recours n’avait pas été déposé dans les règles de l’art selon la procédure en vigueur. La Cour suprême ne s’est cependant pas prononcée en faveur d’une annulation du scrutin. En publiant donc les résultats définitifs, la CNE montre qu’elle remplit la seule exigence de la Cour suprême pour valider les résultats provisoires.

Le jour suivant la plénière, le PAIGC a saisi une nouvelle fois la Cour suprême en l’interrogeant sur le fond. La position du PAIGC consiste à déclarer que seule la Cour suprême peut se prononcer sur la validité des résultats d’un scrutin. Scrutin que le PAIGC qu’il considère comme présentant des irrégularités.

Le défi est de taille à ce stade car c’est le défi de la stabilité indispensable aux réformes nécessaires de ce petit pays de 1,8 millions d’habitants.

Depuis son indépendance en 1974, la Guinée-Bissau a connu quatre coups d’État, seize tentatives et une valse continue de Premiers ministres.

Source : La Tribune Afrique.

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’opposition a animé une conférence de presse, hier lundi 26 octobre, à quelques jours de la tenue du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre. Nous vous proposons ci-dessous les propos liminaires de Pascal Affi N’guessan, le porte-parole de la plateforme des partis politiques de l’opposition. Chers amis de la presse, Mesdames et...
Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
Depuis quinze jours, la situation au Nigeria ne cesse d’empirer. Les violences concernent outre Lagos la capitale, plusieurs autres États.  Le Nigeria est le théâtre de violences, exactions, pillages alors que le mouvement de contestation populaire initial se transforme en une lutte contre le pouvoir. L’engrenage poursuit son œuvre dans...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...