Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Banque mondiale : croissance attendue de 2,9 % en Afrique subsaharienne.

Selon les Perspectives économiques de la Banque mondiale le taux de croissance attendue pour la zone subsaharienne est de 2,9 %.

La Banque mondiale avance un taux de croissance de 2,9% en 2020, dans la sous-région de l’Afrique subsaharienne. Celui-ci était de 2,4 en 2019. Les parties-prenantes comptent sur un regain de confiance des investisseurs dans les grandes économies de cette zone géographique.

En effet, selon les récentes Perspectives économiques de la Banque mondiale, ce taux est crédible si « la confiance des investisseurs s’améliore dans certaines grandes économies, que les goulets d’étranglement énergétiques s’atténuent, qu’une hausse de la production pétrolière contribue à la reprise dans les pays exportateurs de pétrole et que la croissance continue d’être vigoureuse dans les pays exportateurs de produits agricoles. »

Toujours selon le rapport de la Banque mondiale, en Afrique du Sud, la croissance devrait atteindre 0,9 %. Pour ce faire, il faut que le programme de réforme de la nouvelle administration s’affermisse, que l’incertitude politique se dissipe et que l’investissement redémarre. Comme souvent au sein des économies de cette zone géographique, les problèmes d’infrastructure freinent la croissance intérieure.

Au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, la croissance devrait se maintenir à 6,4 %. Même si au Nigéria, la croissance devrait atteindre 2,1 %.

Dans les pays exportateurs de produits agricoles, il s’agit de maintenir des investissements massifs et dépenses publiques d’infrastructure. Et ce alors qu’on observe un raffermissement du secteur privé à Madagascar, au Rwanda et en Ouganda.  De même on observe un jeu de réformes structurelles au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire afin de soutenir la production et gagner en productivité.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les présidents sénégalais et maliens se sont rencontrés lors d’une visite de 48h de Macky Sall à Nouakchott. La rencontre avait pour objet les enjeux économiques de deux pays. Les échanges furent fructueux et se sont soldés par la signature de six accords de coopération dans les secteurs des transports,...
En Afrique l’or attise les convoitises. Et ce alors même que ne cessent de sévir les groupes terroristes.  Le Mali, troisième producteur d’or en Afrique met en place des procédures afin de sécuriser ce secteur économique et afin de rassurer les investisseurs internationaux. La question de la sécurité au Mali...
En 2050, 60 % de la population africaine résidera en métropole, contre 39 % aujourd'hui, d'après l'ONU-Habitat. La smart city, ou ville intelligente, est un concept qui apparaît alors comme un des moyens d’atteindre les objectifs de développement durable (ODD). Le scénario qui se dessine est le suivant : une croissance de plus...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter