Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Banque mondiale : croissance attendue de 2,9 % en Afrique subsaharienne.

Selon les Perspectives économiques de la Banque mondiale le taux de croissance attendue pour la zone subsaharienne est de 2,9 %.

La Banque mondiale avance un taux de croissance de 2,9% en 2020, dans la sous-région de l’Afrique subsaharienne. Celui-ci était de 2,4 en 2019. Les parties-prenantes comptent sur un regain de confiance des investisseurs dans les grandes économies de cette zone géographique.

En effet, selon les récentes Perspectives économiques de la Banque mondiale, ce taux est crédible si « la confiance des investisseurs s’améliore dans certaines grandes économies, que les goulets d’étranglement énergétiques s’atténuent, qu’une hausse de la production pétrolière contribue à la reprise dans les pays exportateurs de pétrole et que la croissance continue d’être vigoureuse dans les pays exportateurs de produits agricoles. »

Toujours selon le rapport de la Banque mondiale, en Afrique du Sud, la croissance devrait atteindre 0,9 %. Pour ce faire, il faut que le programme de réforme de la nouvelle administration s’affermisse, que l’incertitude politique se dissipe et que l’investissement redémarre. Comme souvent au sein des économies de cette zone géographique, les problèmes d’infrastructure freinent la croissance intérieure.

Au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, la croissance devrait se maintenir à 6,4 %. Même si au Nigéria, la croissance devrait atteindre 2,1 %.

Dans les pays exportateurs de produits agricoles, il s’agit de maintenir des investissements massifs et dépenses publiques d’infrastructure. Et ce alors qu’on observe un raffermissement du secteur privé à Madagascar, au Rwanda et en Ouganda.  De même on observe un jeu de réformes structurelles au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire afin de soutenir la production et gagner en productivité.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Dans un message vidéo diffusé sur Internet, samedi 19 septembre 2020, le président du congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP), Charles Blé Goudé, s’est exprimé sur la situation politique en Côte d’ivoire.  L’ex-Codétenu de Laurent Gbagbo à la cour pénale internationale, qui demande au président...
L'Archevêché de Conakry est monté au créneau pour dénoncer une expropriation des biens de l'Eglise par les habitants du village de Kendoumayah situé au sein de la préfecture de Coyah. Selon La Croix, les villageois ont barricadé, dimanche 20 septembre, l’entrée et la sortie de Kendoumayah pour procéder au lotissement d’un...
Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter