Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Togo et présidentielle : Faure Gnassingbé candidat pour un quatrième mandat

L’Union pour la République (UNIR) a annoncé le 8 janvier avoir investi Faure Gnassingbé pour la présidentielle de février 2020. Le congrès d’investiture du parti au pouvoir a ainsi désigné Faure Gnassingbé, le président sortant la course au mandat présidentiel du 22 février. Faure Gnassingbé est au pouvoir depuis 2005 et concoure ainsi pour un quatrième mandat.

 Le 7 janvier lors du congrès d’investiture de l’Union pour la République (UNIR), Faure Gnassingbé s’est exprimé :« Le souhait des militants, c’est de me voir porter les couleurs de notre parti à l’élection présidentielle de 2020, je les ai remerciés et en toute humilité, j’ai accepté ».

Ainsi Faure Gnassingbé qui a été élu pour son premier mandat en 2005, brigue un quatrième mandat à la tête du Togo. Compte fait, le président sortant peut rester en exercice jusqu’en 2030. Faure Gnassingbé a hérité du fauteuil de son père, et de sa longévité au pouvoir.

A date, il aura passé vingt ans au Palais. La configuration actuelle d’une Assemblée nationale largement dominée par le parti au pouvoir lui est largement favorable et l’opposition appréhende la présidentielle du 22 février en ordre dispersé.

Le candidat du Parti National Panafricain (PNP), Tikpi Atchadam est toujours en exil. Après l’éclatement de la coalition C-14, Jean-Pierre Fabre se présente en portant les couleurs de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), le deuxième plus grand parti du pays.

L’église catholique a favorisé la candidature de Agbéyomé Kodjo, Premier ministre d’Eyadema Père de 2000 à 2002, et ce sous l’étiquette du Mouvement patriotique pour le développement et la démocratie (MPDD).

Le chronogramme de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) prévoit de clore le dépôt des candidatures le 8 janvier 2020 à minuit. L’ouverture de la campagne est fixée au 6 février 2020. Elle devrait se finir le 20 février. Le 22 février se tiendra le scrutin, pour désigner celui qui dirigera le pays pour les cinq prochaines années.

Source : La Tribune Afrique

 

 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Guinéens ont battu les Algériens sur un score de 1-0. L’Algérie est la championne d’Afrique en titre et s’est vue en échec contre la Guinée. A ce stade, l’Algérie est dernière de son groupe en Coupe d’Afrique des nations et donc au bord de l’élimination. Le héros du Nzalang...
L’Indice de paix Mondial 2021 (GPI) révèle que les ghanéens seraient les habitants de l’Afrique de l’Ouest qui se sentent le plus en sécurité, juste après ceux de Maurice. Et si les ghanéens vivaient dans un havre de paix ? Selon le GPI 2021 (Global Peace Index), une initiative de l’Institute...
Ibrahim Boubacar Keïta était à la tête du pays entre 2013 et 2020. Il fut démis après un coup d’État en août 2020.   Le président Ibrahim Boubacar Keïta âgé de 76 ans est décédé le 16 janvier à son domicile à Bamako. La télévision publique malienne a d’ores et déjà...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...