Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Togo et présidentielle : Faure Gnassingbé candidat pour un quatrième mandat

L’Union pour la République (UNIR) a annoncé le 8 janvier avoir investi Faure Gnassingbé pour la présidentielle de février 2020. Le congrès d’investiture du parti au pouvoir a ainsi désigné Faure Gnassingbé, le président sortant la course au mandat présidentiel du 22 février. Faure Gnassingbé est au pouvoir depuis 2005 et concoure ainsi pour un quatrième mandat.

 Le 7 janvier lors du congrès d’investiture de l’Union pour la République (UNIR), Faure Gnassingbé s’est exprimé :« Le souhait des militants, c’est de me voir porter les couleurs de notre parti à l’élection présidentielle de 2020, je les ai remerciés et en toute humilité, j’ai accepté ».

Ainsi Faure Gnassingbé qui a été élu pour son premier mandat en 2005, brigue un quatrième mandat à la tête du Togo. Compte fait, le président sortant peut rester en exercice jusqu’en 2030. Faure Gnassingbé a hérité du fauteuil de son père, et de sa longévité au pouvoir.

A date, il aura passé vingt ans au Palais. La configuration actuelle d’une Assemblée nationale largement dominée par le parti au pouvoir lui est largement favorable et l’opposition appréhende la présidentielle du 22 février en ordre dispersé.

Le candidat du Parti National Panafricain (PNP), Tikpi Atchadam est toujours en exil. Après l’éclatement de la coalition C-14, Jean-Pierre Fabre se présente en portant les couleurs de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), le deuxième plus grand parti du pays.

L’église catholique a favorisé la candidature de Agbéyomé Kodjo, Premier ministre d’Eyadema Père de 2000 à 2002, et ce sous l’étiquette du Mouvement patriotique pour le développement et la démocratie (MPDD).

Le chronogramme de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) prévoit de clore le dépôt des candidatures le 8 janvier 2020 à minuit. L’ouverture de la campagne est fixée au 6 février 2020. Elle devrait se finir le 20 février. Le 22 février se tiendra le scrutin, pour désigner celui qui dirigera le pays pour les cinq prochaines années.

Source : La Tribune Afrique

 

 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lundi 21 novembre 2022, la junte malienne a annoncé l’interdiction des activités de toutes les ONG financées ou soutenues par la France, et notamment dans le domaine humanitaire. Abdoulaye Maïga, le premier ministre par intérim malien, a déclaré dans un communiqué diffus sur les réseaux sociaux, l’interdiction des Organisations non...
La seconde phase du projet de la route Lofa reliant Gbarnga à Mendikorma, au nord du Liberia, va bénéficier d'un coup de pouce financier en provenance du Qatar. Le gouvernement libérien cherche en effet à séduire plusieurs investisseurs internationaux afin de terminer cette autoroute très importante pour l'économie domestique.  Comme...
Face à la rudesse de la crise économique frappant Nouakchott, le président mauritanien, Mohamed Ould Ghazouani, a annoncé, lundi 28 novembre, plusieurs mesures destinées à soulager la population de l'Etat maghrébin. Dans les faits, il s'agit d'une revalorisation des salaires des fonctionnaires civiles et militaires, du montant du salaire minimum...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...