Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Togo va désormais contrôler le taux d’alcoolémie des conducteurs
Le Togo va désormais contrôler le taux d'alcoolémie des conducteurs

Le gouvernement togolais accélère sur le dossier de la sécurité routière. Après avoir rendu obligatoire le port du casque et de la ceinture il y a quelques années, Lomé va maintenant instaurer le contrôle du seuil d’alcoolémie au volant.

Dans les faits, cette mesure débute ce lundi 16 novembre et vise à diminuer drastiquement le nombre de morts sur les routes du pays. Le seuil limite a été fixé à 0,5g/l. Au-delà sera appliquée une amende forfaire. A savoir 10 000 francs CFA (environ 15 euros).

Du côté de la Ligue togolaise des consommateurs, si cette décision est bien accueillie, la structure espère toutefois que les autorités poursuivront leurs efforts dans cet épineux dossier  “Nous invitons (également le gouvernement) à mettre des sauts-de-mouton ou des dos-d’âne dans les grandes villes, pour que les piétons puissent traverser les routes facilement”, n’a d’ailleurs pas manqué de souligner son président, Emmanuel Sogadji, auprès de RFI.

A contrario, cette mesure ne fait pas que des heureux, puisque les automobilistes togolais dénoncent parallèlement un mauvais timing… Et cela, alors que les Fêtes de fin d’année approchent.

A lire aussi :

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’ancien président du Sénégal était un grand admirateur de Pierre Soulages. Un de ses toiles estimée entre 800 000 et 1 million d’euros est mise aux enchères. La maison de ventes Caen Enchères propose le 23 janvier une toile classique des années 1950 de Pierre Soulages et ayant appartenu à Leopold Sédar Senghor....
Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) des Nations unies, a annoncé que plus de deux millions de personnes ont été déplacées dans la région du Sahel en 2020.  Les déplacements de population au Sahel sont les directes conséquences de la violence permanente que génèrent les groupes djihadistes dans la région....
C’est bien le cas de le dire. En Côte d’Ivoire, la justice fait son procès. Dans une circulaire de 8 pages, datée du 4 janvier 2021, dont nous avons reçu copie, le ministre ivoirien de la justice et des Droits de l’Homme dresse un diagnostic sombre du système judiciaire dans son...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...