Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire – Modernisation de l’administration : Le RNPP lancé par le gouvernement

Mercredi 11 décembre 2019, a eu lieu le lancement officiel du registre national des personnes physiques (RNPP), à Abidjan. Le ministre d’État, ministre de la défense, Ahmed Bakayoko, représentait le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly à cette cérémonie qui s’est tenue à la Primature, sise au quartier du plateau.

L’Office national de l’état civil et de l’identification (ONECI), dirigé par M. Djakaridja Konaté, a la charge de conduire cette campagne.

Le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, M. Diakité Sidiki, a mentionné que « La première opération des activités du RNPP est le renouvellement des Cartes nationales d’identités (CNI) qui démarre ce jour. Le top départ de l’enrôlement des informations biométriques a été donné par le président Alassane Ouattara, à l’issue du conseil des ministres de ce mercredi. »
De fait, l’enrôlement du chef de l’État ivoirien marque le lancement de l’opération de renouvellement des CNI qui arrivent à expiration en juin 2020.

« L’outil est désormais opérationnel. À terme, la Côte d’Ivoire disposera des fondamentaux de contrôle de ses politiques », a assuré Diakité Sidiki qui annonce que « le lancement de ce processus de modernisation de l’administration sera gravé dans l’histoire de la Côte d’Ivoire, car le pays accède à une véritable innovation. »

« Le RNPP est un outil moderne. La base de données vous relie à votre personne », a indiqué le ministre de la défense, Ahmed Bakayoko, représentant le Premier ministre, président de cette cérémonie. Pour l’ex-ministre de l’intérieur et de la sécurité, « c’est vraiment un pas de géant que la Côte d’Ivoire ose faire dans la transparence, dans la vie de chacun ». C’est pourquoi Il invite les populations à s’approprier cette réforme importante qui vise à transformer et à moderniser le système d’état civil et d’identification en Côte d’Ivoire.

Selon le ministre Sidiki Diakité, « ce registre sera la base d’informations qui centralise à l’échelle nationale les données de tous les Ivoiriens et étrangers résidant ou de passage en Côte d’Ivoire. Il est bâti autour d’un numéro national d’identification unique pour chaque personne. Il permet d’attacher une identité fiable et sécurisée à tous les Ivoiriens et Ivoiriennes, à toutes les populations étrangères vivant ou de passage en Côte d’Ivoire. »

Ainsi, comme le souligne le ministre Ahmed Bakayoko, « la mise en œuvre de ce registre permettra de disposer d’une base de données centrales, des données personnelles des Ivoiriens et étrangers résidant ou de passage en Côte d’Ivoire, d’enregistrer toutes les naissances et autres faits d’état civil sur toute l’étendue du territoire national, produire des titres d’identité fiables et sécurisés sur la mobilité des personnes et mieux gérer les flux migratoires »

D’après le dossier de presse, le gouvernement ivoirien, à travers le RNPP, veut « mettre fin aux fraudes sur l’identité » et aider à «  La facilitation de la gouvernance administrative grâce à l’existence d’une base centrale facilitant ainsi l’obtention des documents administratifs aux usagers ». Le programme permettra aussi  « La mise à disposition en temps réel de données sociodémographiques pour la planification des politiques socio-économiques ». Tout ceci, pour «  Une meilleure politique de sécurité nationale grâce à la traçabilité des personnes.»

AUTEUR: Axel Illary
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mercredi 24 février 2021 à Abidjan, le docteur Assoa Adou, secrétaire général du front populaire ivoirien (FPI) proche de Laurent Gbagbo, a annoncé le retour de l’ex-président ivoirien en Côte d’Ivoire. Il  a révélé l’information au cours d’une rencontre qui s’est tenue en présence de madame Simone Éhivet Gbagbo (deuxième...
Le dauphin de Mahamadou Issoufou, Mohamed Bazoum est élu président du Niger avec 55,75% des voix. Le candidat du PNDS s’est imposé face à Mahamane Ousmane (44,25%). Le mardi 23 février 2021, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a annoncé les résultats de l’élection présidentielle « Les voix obtenues valides se...
L’élection législative en Côte d’Ivoire aura lieu le 6 mars 2021 dans 205 circonscriptions électorales. Selon le gouvernement ivoirien, 10.759 lieux de vote et 22.135 bureaux de vote abriteront le scrutin. La campagne électorale s’ouvrira vendredi 26 février 2021 à 00 heure et prendra fin le lendemain, jeudi 4 mars...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...