Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Nigéria facilite l’obtention des visas pour les détenteurs d’un passeport africain

Le Nigéria, qui a adhéré début juillet à la Zone de libre-échange continentale (ZLEC), a pris des mesures significatives concernant sa politique de délivrance des visas aux détenteurs d’un passeport africain. Ces derniers pourront en effet effectuer les formalités à leur arrivée à l’aéroport. Et cela, dès début 2020.

Le président nigérian, Muhammadu Buhari, a confirmé l’information en personne mercredi 11 décembre lors du Forum d’Assouan (Egypte) pour la paix et le développement durable, relaie Le Monde.

« Les visas pourront (bientôt) être (accessibles) à leur arrivée au Nigeria pour toutes les personnes titulaires d’un passeport d’un pays africain, avec effet à partir de janvier 2020. Nous devons promouvoir le libre-échange à l’intérieur de l’Afrique et entre Africains, surtout maintenant que nous avons lancé l’accord de libre-échange africain. »

Comme le rappelle le média, « la ZLEC doit à terme constituer un marché de 1,2 milliard de personnes et permettre de faire passer les échanges intra-africains de 15 % à 60 %, selon les données de l’Union africaine (UA) ».

A lire aussi :

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis 2015, quelques 2 000 personnes sont décédées dans des attaques terroristes djihadistes qui se multiplient, au Burkina Faso. Les burkinabés n’en peuvent plus et appellent le président Roch Marc Christian Kaboré, qu’ils estiment ne pas être à la hauteur pour faire reculer ces attaques, à la démission. Au Burkina...
Au Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Ouagadougou, un convoi militaire français est empêché de circuler depuis une semaine environ, par des manifestants burkinabés. Le gouvernement « travaille » à faire repartir le convoi. Le gouvernement du Burkina Faso a indiqué ce mercredi 24 novembre 2021...
Une nouvelle attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts, dont neuf gendarmes, dans le nord du Burkina Faso, ce dimanche 21 novembre 2021. Un massacre qui intervient une semaine après un celui de Inata où 57 personnes, dont 53 gendarmes, avaient été tués. Week-end rouge encore dans le nord...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...