Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali : un militaire français grièvement blessé dans l’explosion d’une mine artisanale

Le véhicule blindé conduit par le militaire français a été atteint par un engin explosif de fabrication artisanale, lors d’une opération dans la région du Liptako.

Le 7 décembre, une bombe artisanale a touché un véhiculé militaire français, faisant un blessé grave qui a été évacué en France. « Son véhicule blindé a été frappé par un engin explosif improvisé » lors d’une opération à In Figaren, à l’est d’Ansongo, dans la région du Liptako située aux confins du Mali, du Niger et du Burkina Faso, a déclaré le colonel Frédéric Barbry à l’Agence France-presse (AFP).

Ce nouvel épisode intervient alors que l’émotion suscitée par la mort de treize militaires français le 25 novembre, est encore très vive.

La présence française au sein de l’opération antidjihadiste barkhane (succédant à l’opération Serval) date de 2014. Elle a mobilisé jusqu’à aujourd’hui 4500 militaires dans la bande sahélo-saharienne. Les forces françaises opèrent en soutien des armées nationales qui combattent des djihadistes affiliés au groupe Etat islamique (EI) ou à Al-Qaïda et ce sur une étendue aussi vaste que l’Europe.

En dépit des efforts déployés par les forces conjointes, et six années après l’arrivée des troupes françaises, les violences djihadistes perdurent dans le nord du Mali.  La présence des  terroristes s’est développée au centre du pays ainsi qu’aux pays voisins,  Burkina Faso et Niger.

Le récent épisode du 7 décembre vient s’ajouter aux précédents. Cette nouvelle atteinte aux forces luttant contre le djihadisme porte à 41 le nombre de militaires français tués au Sahel depuis le début de l’intervention française.

Source : Le Monde Afrique

 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...