Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali : un militaire français grièvement blessé dans l’explosion d’une mine artisanale

Le véhicule blindé conduit par le militaire français a été atteint par un engin explosif de fabrication artisanale, lors d’une opération dans la région du Liptako.

Le 7 décembre, une bombe artisanale a touché un véhiculé militaire français, faisant un blessé grave qui a été évacué en France. « Son véhicule blindé a été frappé par un engin explosif improvisé » lors d’une opération à In Figaren, à l’est d’Ansongo, dans la région du Liptako située aux confins du Mali, du Niger et du Burkina Faso, a déclaré le colonel Frédéric Barbry à l’Agence France-presse (AFP).

Ce nouvel épisode intervient alors que l’émotion suscitée par la mort de treize militaires français le 25 novembre, est encore très vive.

La présence française au sein de l’opération antidjihadiste barkhane (succédant à l’opération Serval) date de 2014. Elle a mobilisé jusqu’à aujourd’hui 4500 militaires dans la bande sahélo-saharienne. Les forces françaises opèrent en soutien des armées nationales qui combattent des djihadistes affiliés au groupe Etat islamique (EI) ou à Al-Qaïda et ce sur une étendue aussi vaste que l’Europe.

En dépit des efforts déployés par les forces conjointes, et six années après l’arrivée des troupes françaises, les violences djihadistes perdurent dans le nord du Mali.  La présence des  terroristes s’est développée au centre du pays ainsi qu’aux pays voisins,  Burkina Faso et Niger.

Le récent épisode du 7 décembre vient s’ajouter aux précédents. Cette nouvelle atteinte aux forces luttant contre le djihadisme porte à 41 le nombre de militaires français tués au Sahel depuis le début de l’intervention française.

Source : Le Monde Afrique

 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors qu'Isatu Touray, vice-présidente gambienne, souffre désormais du nouveau coronavirus, le chef d'Etat, Adama Barrow, a choisi mercredi 29 juillet de se mettre en quarantaine; Les mesures sanitaires liées au Covid-19 l'imposant en toute logique. "M. Barrow sera en isolement pour deux semaines", a confirmé le même jour sur Twitter...
Après le décès soudain le 8 juillet dernier de l'ex-Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, candidat déclaré à la présidentielle ivoirienne d'octobre 2020 - et cela après deux mois d'hospitalisation en France pour des problèmes cardiaques - le chef d'Etat, Alassane Ouattara, pourrait briguer un troisième mandat à la tête du...
Déterminé à remonter sur la plus haute marche de la hiérarchie ghanéenne, l'ex-président, John Dramani Mahama (24 juillet 2012 - 7 janvier 2017), a décidé de miser sur une colistière pour parvenir à ses fins. Il s'agit de Jane Naana Opoku-Agyemang, enseignante de profession. Le président sortant, Nana Akufo-Addo, chef de file du...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter