Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : Uber, le géant des VTC se lance à Abidjan 

La marque leader des VTC se lance officiellement en Afrique de l’Ouest. Abidjan est la première ville de la région où le service de voiture de transport avec chauffeur est opérationnel. 

Le géant californien du service de voitures de transport avec chauffeur (VTC) a donc officiellement lancé ses activités Côte d’Ivoire le mercredi 4 décembre 2019. C’est après une période de test pendant l’année écoulée durant laquelle 50 000 personnes ont essayé l’application, que Uber a confirmé et officialisé sa présence en Côte d’Ivoire. Les dirigeants d’Uber ont évalué qu’Abidjan, et ses 5 millions d’habitants, son taux d’automobilistes relativement bas, et ses transports publics limités, avait la « taille parfaite » pour lancer ce service.

En effet la capitale économique de la Côte d’Ivoire est le siège de plusieurs institutions internationales et présente un taux de pénétration des smartphones élevé couplé à niveau de maturité du secteur des télécoms, qui est relativement avancé.

Implanté dans plus de 700 villes à travers le monde, Uber est actuellement active dans une quinzaine de ville africaines. Uber apparaît sur le marché ivoirien où sont déjà présents des concurrents comme Yango fondée par le Russe Yandex, Bolt, Taxi jet, qui fournissent des services similaires. D’autres ont cessé d’être présents, à l’instar de la start-up française Heetch, dont les taxi-motos ont été suspendus par les autorités pour des raisons de sécuritéPrésente en Afrique dans 15 villes situées dans 8 pays, Uber vise désormais Dakar au Sénégal, indiquent les responsables Afrique de la compagnie.

Les moyens de paiement acceptés par Uber sont les cartes de crédit, les cartes bancaires et les espèces. Tout a été pré »vu , ainsi dans le but de contribuer à une meilleure inclusion financière des chauffeurs, l’entreprise américaine a conclu un contrat avec Standard Chartered Bank Côte d’Ivoire pour permettre aux conducteurs d’avoir un compte bancaire.

Source : Jeune Afrique

 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abou Musab Al-Barnaoui, le chef du groupe djihadiste nigérian Iswap, affilié au groupe État islamique (EI), Abou Musab Al-Barnaoui, est mort ; selon l’annonce de l’armée nigériane. Abou Musab Al-Barnaoui le chef du groupe djihadiste nigérian Iswap, était à la tête de la Province ouest-africaine de l’EI, groupe djihadiste né en 2016...
En compétition, dix-sept longs-métrages pour l’Etalon d’or du Yennenga.  Au Burkina Faso se déroule actuellement le plus grand festival de cinéma d’Afrique prénommé « le Festival panafricain de cinéma et de télévision de Ouagadougou » (Fespaco). Le festival se déroule cette année dans un contexte singulier, alors que le pays subit...
Emmanuel Macron veut un véritable changement dans les rapports entre la France et les pays africains qu’elle a colonisés. Mais le paternalisme français perdure et en dépit de sa bonne volonté affichée, la « rupture du cordon ombilical », de plus en plus réclamée sur le continent africain, tarde à se...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...