Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La Banque mondiale s’engage en faveur de la mobilité urbaine sierra-léonaise
Freetown

La Banque mondiale s’investit dans un projet de mobilité urbaine résiliente de Freetown et de ses environs, en collaboration avec le gouvernement sierra-léonais. L’institution s’est engagée en ce sens à mettre sur la table une somme de 50 millions de dollars.

Selon l’Agence Ecofin, qui relaie l’information, “le projet veut redéfinir la configuration de (la capitale) ; passant d’une ville encombrée axée sur les véhicules à une ville résiliente axée sur les personnes, où la marche et les transports en commun sont au centre de la vision métropolitaine, avec un accent sur les groupes vulnérables tels que les résidents à faible revenu, les femmes et les personnes handicapées”.

Par ailleurs, “ce financement appuiera la mise en place d’un système efficace de transport public par bus et apportera une assistance technique à la Sierra Leone Road Transport Corporation (SLRTC) afin de lui permettre de mieux réguler le secteur”.

Dans les faits, “les bénéficiaires directs sont estimés à plus de 75 000 utilisateurs quotidiens des transports publics (dont près de 40% sont des femmes), à plus de 100 000 piétons, et à plus de 50 000 bénéficiaires quotidiens de routes améliorées et résilientes”

Crédit photo : Flickr 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’ancien président du Sénégal était un grand admirateur de Pierre Soulages. Un de ses toiles estimée entre 800 000 et 1 million d’euros est mise aux enchères. La maison de ventes Caen Enchères propose le 23 janvier une toile classique des années 1950 de Pierre Soulages et ayant appartenu à Leopold Sédar Senghor....
Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) des Nations unies, a annoncé que plus de deux millions de personnes ont été déplacées dans la région du Sahel en 2020.  Les déplacements de population au Sahel sont les directes conséquences de la violence permanente que génèrent les groupes djihadistes dans la région....
C’est bien le cas de le dire. En Côte d’Ivoire, la justice fait son procès. Dans une circulaire de 8 pages, datée du 4 janvier 2021, dont nous avons reçu copie, le ministre ivoirien de la justice et des Droits de l’Homme dresse un diagnostic sombre du système judiciaire dans son...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...