Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Bénin : vers une parité politique ?
Parité politique

Les partis béninois souhaitent instaurer la parité politique à l’échelle locale et nationale à compter de l’année 2021.

Selon l’agence de presse chinoise, Xinhua, « la charte d’équité hommes-femmes en politique », placée sous l’égide des Nations unies, a été signée jeudi 5 décembre dans la capitale par une dizaine de femmes politiques.

Pour autant, ce texte présente un hic puisqu’il vise à contribuer à l’instauration d’un environnement favorable à une telle équité sur la scène politique nationale d’ici moins de deux ans. Le terme « contribution » ne fait donc pas, en tant que tel, office « d’engagement total ».

Dans les faits, les Béninois accordent une confiance très modérée envers la gente féminine au moment de passer par l’étape des urnes. Un constat d’autant plus vrai pour les élections locales ou législative.

Concernant les élections municipales, ces dernières ont ainsi connu un succès famélique (5,47% de femmes élues en 2003, 1,31 en 2008 et 5,47 en 2015). La situation est d’ailleurs encore plus navrante dans la sphère des élus communaux, puisque « le sexe faible » n’est actuellement représenté qu’à hauteur de 67 élues sur les 1435 que comportent le pays. Enfin, l’Assemblée nationale affiche au compteur seulement 6 députées sur 83…

A lire aussi :

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis 2015, quelques 2 000 personnes sont décédées dans des attaques terroristes djihadistes qui se multiplient, au Burkina Faso. Les burkinabés n’en peuvent plus et appellent le président Roch Marc Christian Kaboré, qu’ils estiment ne pas être à la hauteur pour faire reculer ces attaques, à la démission. Au Burkina...
Au Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Ouagadougou, un convoi militaire français est empêché de circuler depuis une semaine environ, par des manifestants burkinabés. Le gouvernement « travaille » à faire repartir le convoi. Le gouvernement du Burkina Faso a indiqué ce mercredi 24 novembre 2021...
Une nouvelle attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts, dont neuf gendarmes, dans le nord du Burkina Faso, ce dimanche 21 novembre 2021. Un massacre qui intervient une semaine après un celui de Inata où 57 personnes, dont 53 gendarmes, avaient été tués. Week-end rouge encore dans le nord...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...