Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Bénin : vers une parité politique ?
Parité politique

Les partis béninois souhaitent instaurer la parité politique à l’échelle locale et nationale à compter de l’année 2021.

Selon l’agence de presse chinoise, Xinhua, “la charte d’équité hommes-femmes en politique”, placée sous l’égide des Nations unies, a été signée jeudi 5 décembre dans la capitale par une dizaine de femmes politiques.

Pour autant, ce texte présente un hic puisqu’il vise à contribuer à l’instauration d’un environnement favorable à une telle équité sur la scène politique nationale d’ici moins de deux ans. Le terme “contribution” ne fait donc pas, en tant que tel, office “d’engagement total”.

Dans les faits, les Béninois accordent une confiance très modérée envers la gente féminine au moment de passer par l’étape des urnes. Un constat d’autant plus vrai pour les élections locales ou législative.

Concernant les élections municipales, ces dernières ont ainsi connu un succès famélique (5,47% de femmes élues en 2003, 1,31 en 2008 et 5,47 en 2015). La situation est d’ailleurs encore plus navrante dans la sphère des élus communaux, puisque “le sexe faible” n’est actuellement représenté qu’à hauteur de 67 élues sur les 1435 que comportent le pays. Enfin, l’Assemblée nationale affiche au compteur seulement 6 députées sur 83…

A lire aussi :

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bien que seuls 16% des Gambiens utilisent actuellement les réseaux sociaux, l'avenir politique du pays pourrait bien se jouer en ligne. Et pour cause, les heureux élus font partie de la sphère locale la plus influente. A ce titre, l'application WhatsApp qui appartient au géant américain, Facebook, illustre parfaitement ce...
L’opposition a animé une conférence de presse, hier lundi 26 octobre, à quelques jours de la tenue du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre. Nous vous proposons ci-dessous les propos liminaires de Pascal Affi N’guessan, le porte-parole de la plateforme des partis politiques de l’opposition. Chers amis de la presse, Mesdames et...
Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...