Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali : à Bamako, manifestation de soutien à l’armée 

Une manifestation a rassemblé des milliers de personnes vendredi à Bamako à l’appel de l’opposition afin de soutenir l’armée malienne. Il s’agissait de réclamer de meilleurs équipements militaires. Les manifestants demandaient également l’arrestation des personnes impliquéesd ans des « détournement de fonds » destinés à équiper les soldats.

 Environ 15.000 manifestants, selon les organisateurs dont l’opposition, et « plusieurs milliers », selon la police ont manifesté vendredi dans les rues de Bamako. « L’armée malienne a été trahie. Nos militaires sont mal équipés. Nous devrions nous battre pour que nos militaires soient à la hauteur. La corruption a empêché d’équiper aussi nos militaires », a ainsi déclaré le chef de l’opposition, Soumaïla Cissé.

« On doit combattre la corruption au sein de l’armée. Les militaires et les ministres qui sont à la base de cette corruption doivent être jugés «  a estimé quant à lui, l’ancien Premier ministre et opposant, Mohamed Aly Bathily.

Déjà le 8 novembre, des milliers de personnes s’étaient réunies pour protester. Ces manifestations interviennent après que l’armée ait perdu une centaine de soldats dans les deux attaques jihadistes les plus meurtrières depuis plusieurs années.

Et c’est la capacité de l’armée à mettre fin aux agissements des jihadistes qui est interrogée. En effet ces différents revers accentuent le sentiment d’une incapacité à résoudre la crise sécuritaire qui perdure depuis 2012. Un autre opposant, le général Moussa Sinko Coulibaly, ancien candidat à la présidentielle, a lui aussi réclamé « la démission du président malien Ibrahim Boubacar Kéita ».

Source : Jeune Afrique

 

 

 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

José Maria Neves, candidat de gauche, a remporté la présidentielle dès le premier tour avec 51,5 % des voix. Dimanche 17 octobre 2021, le Parti (de gauche) africain pour l’indépendance du Cap-Vert (PAICV) l’a emporté dès le premier tour de présidentielle. Un véritable exemple démocratique pour l’Afrique de l’Ouest. Des résultats...
Laurent Gbagbo, le chef de l’opposition ivoirienne a officiellement lancé son mouvement politique, le Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI). Le logo est prêt : deux mains entrelacées sur fond de carte d’Afrique. Dimanche 17 octobre 2021, l’ancien chef de l’État ivoirien, Laurent Gbagbo, a officiellement lancé son nouveau mouvement politique :...
Abou Musab Al-Barnaoui, le chef du groupe djihadiste nigérian Iswap, affilié au groupe État islamique (EI), Abou Musab Al-Barnaoui, est mort ; selon l’annonce de l’armée nigériane. Abou Musab Al-Barnaoui le chef du groupe djihadiste nigérian Iswap, était à la tête de la Province ouest-africaine de l’EI, groupe djihadiste né en 2016...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...