Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Mali : à Bamako, manifestation de soutien à l’armée  - Tribune Ouest Mali : à Bamako, manifestation de soutien à l’armée  - Tribune Ouest
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali : à Bamako, manifestation de soutien à l’armée 

Une manifestation a rassemblé des milliers de personnes vendredi à Bamako à l’appel de l’opposition afin de soutenir l’armée malienne. Il s’agissait de réclamer de meilleurs équipements militaires. Les manifestants demandaient également l’arrestation des personnes impliquéesd ans des « détournement de fonds » destinés à équiper les soldats.

 Environ 15.000 manifestants, selon les organisateurs dont l’opposition, et « plusieurs milliers », selon la police ont manifesté vendredi dans les rues de Bamako. « L’armée malienne a été trahie. Nos militaires sont mal équipés. Nous devrions nous battre pour que nos militaires soient à la hauteur. La corruption a empêché d’équiper aussi nos militaires », a ainsi déclaré le chef de l’opposition, Soumaïla Cissé.

« On doit combattre la corruption au sein de l’armée. Les militaires et les ministres qui sont à la base de cette corruption doivent être jugés «  a estimé quant à lui, l’ancien Premier ministre et opposant, Mohamed Aly Bathily.

Déjà le 8 novembre, des milliers de personnes s’étaient réunies pour protester. Ces manifestations interviennent après que l’armée ait perdu une centaine de soldats dans les deux attaques jihadistes les plus meurtrières depuis plusieurs années.

Et c’est la capacité de l’armée à mettre fin aux agissements des jihadistes qui est interrogée. En effet ces différents revers accentuent le sentiment d’une incapacité à résoudre la crise sécuritaire qui perdure depuis 2012. Un autre opposant, le général Moussa Sinko Coulibaly, ancien candidat à la présidentielle, a lui aussi réclamé « la démission du président malien Ibrahim Boubacar Kéita ».

Source : Jeune Afrique

 

 

 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...