Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie : vers une limitation à deux mandats présidentiels ?
Gambie : vers une limitation à deux mandats présidentiels ?

Un projet de nouvelle Constitution appelé à limiter à 2 le nombre de mandats présidentiels d’une durée de 5 années chacun va être étudié par les parlementaires gambiens durant un mois. Ce dernier sera ensuite validé par le président, Adama Barrow, puis soumis à référendum. 

Cette mesure historique pourrait permettre à la Gambie de tourner un peu plus la page des 22 ans de dictature de Yahya Jammeh qui avait “opté” pour un mandat à vie en 1997. Une possibilité que n’a pas manqué de saluer l’avocat Ismaila Jobe, auprès de RFI :

“La limitation des mandats, c’était l’une des mesures phares que les Gambiens attendaient de la commission de révision de la Constitution. On obtient enfin ce que l’on espérait car depuis l’indépendance, aucune Constitution n’a mentionné une limite des mandats présidentiels.”

Pour autant, ce projet ne se limite pas à cet aspect aussi crucial soit-il. Et pour cause, le texte indique parallèlement que 14 sièges seront réservés aux femmes à l’Assemblée nationale tandis que les personnes handicapées bénéficieront d’une représentation par deux députés. Enfin, les partis politiques devront présenter au moins 10% de jeunes sur les listes électorales parlementaires.

Crédit photo : Pixabay

A lire aussi :

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bien que seuls 16% des Gambiens utilisent actuellement les réseaux sociaux, l'avenir politique du pays pourrait bien se jouer en ligne. Et pour cause, les heureux élus font partie de la sphère locale la plus influente. A ce titre, l'application WhatsApp qui appartient au géant américain, Facebook, illustre parfaitement ce...
L’opposition a animé une conférence de presse, hier lundi 26 octobre, à quelques jours de la tenue du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre. Nous vous proposons ci-dessous les propos liminaires de Pascal Affi N’guessan, le porte-parole de la plateforme des partis politiques de l’opposition. Chers amis de la presse, Mesdames et...
Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...