Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Didier Drogba et le gouvernement militent pour la reforestation ivoirienne Didier Drogba et le gouvernement militent pour la reforestation ivoirienne
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Didier Drogba et le gouvernement se lancent dans une vaste quête pour la reforestation ivoirienne
Didier Drogba milite pour la reforestation de la Côte d'Ivoire

Le célèbre buteur ivoirien, Didier Drogba, fraîchement retraité, milite actuellement contre la déforestation qui touche sa terre natale. Et cela, dans le cadre d’une opération gouvernementale lancée vendredi 15 novembre et intitulée « Un jour, un million d’arbres ».

Cette initiative a pour but d’alerter l’opinion publique dans son ensemble ainsi que la communauté internationale sur le drame écologique qui touche peu à peu la Côte d’Ivoire. Depuis 50 ans, son patrimoine forestier se réduit en effet comme peau de chagrin, notamment en raison du développement de l’industrie cacaoyère, vitale pour l’économie domestique.

« Les chiffres de la destruction sont effarants (80% de perte à ce jour). Je suis (donc) fier de contribuer à la reforestation de la Côte d’Ivoire par la sensibilisation », a expliqué l’intéressé durant la cérémonie de lancement. Un sentiment soutenu par le ministre ivoirien des Eaux et forêts, Alain Richard Donwahi, qui affirme que l’opération « vise à recouvrer au moins 30% du territoire national d’ici 2030 ».

Le cacao en ligne de mire

Quant à Jobst von Kirchmann, l’ambassadeur de l’UE en Côte d’Ivoire, ce dernier n’a pas manqué de tacler une industrie du cacao bien trop invasive pour l’environnement local :

« Mondialement on lutte contre la déforestation. (Le but) est de reboiser, garder la forêt intacte et sauver la planète. (Dans les faits), le consommateur européen est plus désireux qu’auparavant d’acheter des produits qui ne contribuent pas à la déforestation, contrairement à la culture du cacao. »

Comme le rappelle Le Monde, ce secteur représente 15% du PIB et plus de 50% des recettes d’exportation. Mais surtout, les deux tiers des emplois directs et indirects et des revenus de la population.

Crédit photo : Flickr

A lire aussi :

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...