Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : l’UE soutient le financement des PME en Afrique  

Le chef de la délégation de l’Union européenne au Sénégal, Irène Mingasson, a rencontré le 5 novembre les acteurs du secteur privé     afin de leur présenter le programme de soutien en Afrique ; le Plan d’investissement extérieur (PIE) de l’UE. Ce programme doit aider les entreprises des secteurs des énergies renouvelables, de l’industrie agroalimentaire et des infrastructures urbaines.

 L’Union européenne (UE) a décidé d’investir dans les petites et moyennes entreprises (PME) sénégalaises qui travaillent sur « les créneaux difficilement accessibles pour le secteur privé, mais primordiaux pour le développement durable ». Il s’agit donc des secteurs des énergies renouvelables, de l’industrie agroalimentaire et des infrastructures urbaines. Pour ce faire, Irène Mingasson, le chef de la délégation de l’UE au Sénégal, a présenté le mardi 5 novembre le Plan d’investissement extérieur (PIE).  « Les mécanismes d’aide traditionnelle sont par moments insuffisants pour couvrir l’ensemble des besoins [des entreprises] et accompagner efficacement une dynamique positive, inclusive et pérenne » a notamment précisé Irène Mingasson.

Le PIE existe depuis 2017 et pèse 4,1 milliards d’euros fournis par le Fonds européen pour le développement durable. Le PIE a pour objectif de lever 44 milliards de d’euros jusqu’en 2020. Ce plan doit contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD), en privilégiant une croissance inclusive, la création d’emplois ou en apportant des réponses à la problématique de la migration irrégulière.

Il s’agit avant tout, selon les déclarations de Irène Mingasson, d’« utiliser des fonds publics et mobiliser l’investissement privé, notamment en Afrique » et ce afin de participer pleinement au développement.

Le PIE, outre le financement, inclut une assistance technique à la préparation des projets d’investissement. Il s’agit également de mener des d’actions pour lever les freins à l’investissement privé, notamment l’octroi des crédits longs aux petites entreprises. Depuis son lancement en 2017, le PIE a d’ores et déjà fait ses preuves au Maroc et en Tunisie notamment.

Au Sénégal comme dans nombre de pays du Continent, les PME rencontrent des difficultés pour se financer et ce alors même que la santé globale du pays est meilleure. Le classement du « Doing Business 2020 » montre que le Sénégal a progressé de 18 places.

Source : La Tribune Afrique

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dimanche 11 avril, les Béninois se sont rendus aux urnes pour le premier tour de l’élection présidentielle. Ce sont cinq millions d'électeurs qui doivent voter pour élire le nouveau président. Les électeurs béninois ont eu l’opportunité de voter ce dimanche alors que les bureaux étaient ouverts entre 7h et 16H....
Dorénavant les « jetons non fongibles », une technologie qui permet d’authentifier une œuvre numérique,  permettent d’ouvrir un nouveau marché de l’art pour les crypto-artistes. L’art contemporain ghanéen a émergé depuis quelques temps sur la scène internationale grâce à des artistes comme Amoako Boafo, plasticien qui a inspiré la collection printemps-été de...
Le contingent tchadien victime d’une attaque violente était déployé à Aguelhok, dans le nord-est du Mali.  Le vendredi 2 avril une attaque dans le nord-est du Mali, a fait quatre victimes parmi les troupes de l’ONU. L’attaque est attribuée à des djihadistes. Les quatre casques bleus, les soldats de la Force de...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...