Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : l’UE soutient le financement des PME en Afrique  

Le chef de la délégation de l’Union européenne au Sénégal, Irène Mingasson, a rencontré le 5 novembre les acteurs du secteur privé     afin de leur présenter le programme de soutien en Afrique ; le Plan d’investissement extérieur (PIE) de l’UE. Ce programme doit aider les entreprises des secteurs des énergies renouvelables, de l’industrie agroalimentaire et des infrastructures urbaines.

 L’Union européenne (UE) a décidé d’investir dans les petites et moyennes entreprises (PME) sénégalaises qui travaillent sur « les créneaux difficilement accessibles pour le secteur privé, mais primordiaux pour le développement durable ». Il s’agit donc des secteurs des énergies renouvelables, de l’industrie agroalimentaire et des infrastructures urbaines. Pour ce faire, Irène Mingasson, le chef de la délégation de l’UE au Sénégal, a présenté le mardi 5 novembre le Plan d’investissement extérieur (PIE).  « Les mécanismes d’aide traditionnelle sont par moments insuffisants pour couvrir l’ensemble des besoins [des entreprises] et accompagner efficacement une dynamique positive, inclusive et pérenne » a notamment précisé Irène Mingasson.

Le PIE existe depuis 2017 et pèse 4,1 milliards d’euros fournis par le Fonds européen pour le développement durable. Le PIE a pour objectif de lever 44 milliards de d’euros jusqu’en 2020. Ce plan doit contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD), en privilégiant une croissance inclusive, la création d’emplois ou en apportant des réponses à la problématique de la migration irrégulière.

Il s’agit avant tout, selon les déclarations de Irène Mingasson, d’« utiliser des fonds publics et mobiliser l’investissement privé, notamment en Afrique » et ce afin de participer pleinement au développement.

Le PIE, outre le financement, inclut une assistance technique à la préparation des projets d’investissement. Il s’agit également de mener des d’actions pour lever les freins à l’investissement privé, notamment l’octroi des crédits longs aux petites entreprises. Depuis son lancement en 2017, le PIE a d’ores et déjà fait ses preuves au Maroc et en Tunisie notamment.

Au Sénégal comme dans nombre de pays du Continent, les PME rencontrent des difficultés pour se financer et ce alors même que la santé globale du pays est meilleure. Le classement du « Doing Business 2020 » montre que le Sénégal a progressé de 18 places.

Source : La Tribune Afrique

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’ancien président du Sénégal était un grand admirateur de Pierre Soulages. Un de ses toiles estimée entre 800 000 et 1 million d’euros est mise aux enchères. La maison de ventes Caen Enchères propose le 23 janvier une toile classique des années 1950 de Pierre Soulages et ayant appartenu à Leopold Sédar Senghor....
Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) des Nations unies, a annoncé que plus de deux millions de personnes ont été déplacées dans la région du Sahel en 2020.  Les déplacements de population au Sahel sont les directes conséquences de la violence permanente que génèrent les groupes djihadistes dans la région....
C’est bien le cas de le dire. En Côte d’Ivoire, la justice fait son procès. Dans une circulaire de 8 pages, datée du 4 janvier 2021, dont nous avons reçu copie, le ministre ivoirien de la justice et des Droits de l’Homme dresse un diagnostic sombre du système judiciaire dans son...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...