Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Cacao : le Ghana reçoit un coup de pouce de 600 M$ de la BAD
Ghana : hausse du prix minimum garanti aux producteurs

Accra a reçu un prêt bienvenu en provenance de la Banque africaine de développement (BAD) afin de développer encore un peu plus sa production de cacao, un des secteurs majeurs de l’économie domestique.

Selon le site Apa News, qui relaie l’information, cette aide de 600 millions de dollars devrait permettre au Ghana de booster sensiblement sa production de cacao au cours des sept prochaines années. Cette manne financière contribuera ainsi à peaufiner les infrastructures de stockage, réhabiliter les exploitations de cacao, mais aussi accroître la transformation ainsi que la consommation intérieure de produits issus de la précieuse matière première.

Pour rappel, le Conseil café cacao ivoirien (CCC) et le Ghana Cocoboard (Cocobod), les gendarmes de la filière cacao (60% de la production mondiale), n’ont pas réussi en juillet dernier à s’entendre avec plusieurs multinationales du secteur sur la fixation d’un prix plancher de la tonne sur le marché international.

Comme le rappelle Jeune Afrique, les tractations avaient porté sur un objectif de 2600 dollars la tonne, sans pour autant aboutir. Les émissaires avaient donc étudié une nouvelle piste en envisageant d’instaurer un différentiel de 400 dollars pour garantir le prix plancher. Une donnée qui ne colle toutefois pas avec les cours mondiaux, et qui s’apparente à une véritable provocation pour les petits producteurs locaux.

Crédit photo : Pixabay

A lire aussi :

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
Depuis quinze jours, la situation au Nigeria ne cesse d’empirer. Les violences concernent outre Lagos la capitale, plusieurs autres États.  Le Nigeria est le théâtre de violences, exactions, pillages alors que le mouvement de contestation populaire initial se transforme en une lutte contre le pouvoir. L’engrenage poursuit son œuvre dans...
En Mauritanie, la pêche représente 40 % des exportations. Mais le secteur doit faire à la baisse des commandes, notamment de la part de l’Espagne.  Les pêches artisanale et industrielle font vivre les 70 000 habitants de la ville de Nouadhibou, la capitale économique de la Mauritanie. Mais depuis mars, le...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...