Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Liberia : le gouverneur de la Banque centrale démissionne
Banque centrale du Liberia

Nathaniel Patray, le gouverneur de la Banque centrale du Liberia (BCL), a quitté ses fonctions jeudi 24 octobre, a confirmé Monrovia dans un communiqué. L’intéressé fait ainsi les frais de sa gestion jugée hasardeuse de la politique monétaire nationale.

Selon Boursorama, qui relaie l’information, « un audit indépendant, datant de 2018, s’était (en effet) montré très critique (envers) la méthode retenue par l’administration et les autorités monétaires libériennes pour injecter dans l’économie (domestique), de juillet à octobre 2018, 25 M$ américains. (Et cela), afin d’enrayer la chute du dollar libérien ».

Mais ce n’est pas tout, « le président Weah avait (également) ordonné une enquête sur cette opération au début de l’année. Puis promis de restructurer la Banque centrale pour relever les défis d’une économie en grande difficulté, dans un des pays les plus pauvres au monde ».

Pour information, Musa Dukuly, ancien économiste en chef de l’Agence monétaire de l’Afrique de l’Ouest (AMAO), assurera l’intérim jusqu’à nouvel ordre.

A lire aussi :

Liberia : le ministre de l’information écarté pour avoir attisé la haine ethnique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A l’occasion d'un procès marqué par une délocalisation inédite sur le sol libérien, un ex-rebelle sierra-léonais de 52 ans, jugé pour des crimes de guerre lors de la guerre civile au Liberia a été acquitté.  Dans son jugement, le tribunal finlandais basé à Tampere a considéré que «la défense avait...
Une nouvelle attaque meurtrière au Burkina Faso, dans la localité de Madjoari a fait pour victimes les habitants qui tentaient de fuir.  Le Burkina Faso doit faire face en ce moment à la multiplication des attaques meurtrières de djihadistes s’en prenant aux populations civiles et militaires.  La dernière en date,...
Ce nouveau drame souligne une fois encore les graves carences du système sanitaire public du Sénégal.   Faisant suite à l’affaire Astou Sokhna, une femme enceinte qui est morte après avoir attendu en vain une césarienne ; cette nouvelle affaire vient confirmer les carences du système sanitaire sénégalais. Ce sont onze...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...