Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mine de fer Marampa : Freetown officialise l’annulation du permis d’exploitation de SL Mining
Mine de fer

La filiale de la société américaine, Gerald Group, n’aurait pas respecté le cahier des charges fixé par le gouvernement sierra-léonais pour exploiter la mine de fer de Marampa. La structure aurait également failli dans le paiement de ses redevances.

Dans les faits, SL Mining avait cessé ses activités d’extraction sur le site le 20 septembre dernier afin de se conformer à la décision des autorités locales. Décision officialisée en bonne et due forme il y a quelques jours.

Toutefois, l’entreprise ne compte pas en rester là et a décidé de lancer une procédure auprès d’un tribunal international afin d’obtenir gain de cause dans ce dossier. De son côté, le ministre national des Mines, Foday Rado Yokie, a refusé de donner plus d’informations sur cette affaire en estimant qu’il fallait laisser la justice faire son travail.

Comme le rappelle le site Coface, « après la stagnation de la croissance en 2018, principalement liée à la fermeture de la plus grande mine de fer du pays, celle de Tonkolili, en raison de ses coûts élevés de production et de la faible qualité de son minerai, l’activité économique (domestique) devrait reprendre de la vigueur en 2019. L’agriculture, qui en demeure (l’un des piliers principaux – 60 % du PIB et de l’emploi en 2017), poursuivra (ainsi) son expansion. Cependant, l’activité des industries extractives pourrait rester contrainte par la faible progression de la production de minerai de fer, aucune date de réouverture n’ayant été avancée pour l’exploitation de Tonkolili, (par exemple) ».

A suivre…

Crédit photo : Pixabay

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis 2015, quelques 2 000 personnes sont décédées dans des attaques terroristes djihadistes qui se multiplient, au Burkina Faso. Les burkinabés n’en peuvent plus et appellent le président Roch Marc Christian Kaboré, qu’ils estiment ne pas être à la hauteur pour faire reculer ces attaques, à la démission. Au Burkina...
Au Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Ouagadougou, un convoi militaire français est empêché de circuler depuis une semaine environ, par des manifestants burkinabés. Le gouvernement « travaille » à faire repartir le convoi. Le gouvernement du Burkina Faso a indiqué ce mercredi 24 novembre 2021...
Une nouvelle attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts, dont neuf gendarmes, dans le nord du Burkina Faso, ce dimanche 21 novembre 2021. Un massacre qui intervient une semaine après un celui de Inata où 57 personnes, dont 53 gendarmes, avaient été tués. Week-end rouge encore dans le nord...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...