Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie : les victimes de Yahya Jammeh seront indemnisées en partie via la vente des biens de l’ex-dictateur
Commission vérité et réconciliation en Gambie

Les autorités gambiennes ont annoncé que la vente des propriétés de l’ex-dictateur, Yahya Jammeh, pour la somme de 900 000 euros viendra gonfler le fonds d’aide pour les victimes de cette période de tyrannie au sommet de l’Etat.

Selon RFI, qui relaie l’information, “la vente des biens de Yahya Jammeh pourrait rapporter gros à la Gambie. L’intéressé possédait (en effet) plus de 280 propriétés, aussi bien des commerces que des réserves forestières ou des îles. Il est par ailleurs accusé d’avoir volé près de 360 millions de dollars dans les caisses de l’État.

Cette manne financière est en tout cas un geste on ne peut plus symbolique pour réparer les actes horribles perpétrés durant plus de 20 ans par Jammeh, confirme Abubacarr Tambadou, le ministre de la Justice :

“Le gouvernement estime que se servir des richesses et des biens de Yahya Jammeh pour financer la réparation de ses victimes est la meilleure des méthodes et la plus juste.”

Pour autant, cette décision appréciable n’est toujours pas significative pour refermer ce chapitre douloureux, rétorque de son côté Sheriff Kijera, président du centre des victimes :

“Cinquante millions de dalasi [900 000 euros], ce n’est pas suffisant pour indemniser l’ensemble des victimes. Mais cette initiative est un bon signal envoyé par le gouvernement. Il faut s’attendre à davantage d’argent au fur et à mesure que les travaux de la Commission vérité progressent [Notamment sur la problématique de la redistribution].”

Pour rappel, Yahya Jammeh avait annoncé le 21 janvier 2017 à la télévision qu’il quittait le pouvoir.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté, les intellectuels qui, à travers leurs activités cognitives, posent les problèmes de leur société et essaient d’y apporter des solutions et de l’autre, les intellectuels mercenaires, laudateurs zélés, qui mettent leur science au service de leur maître. Le professeur Franklin...
La société pétrolière Lekoil a dénoncé l’accord de financement qu’elle avait contracté la semaine dernière avec le fonds souverain Qatari QIA. Et ce alors que Lekoil a découvert que l’opération s’avérait frauduleuse.  La compagnie nigériane Lekoil a découvert la tentative de fraude dont elle faisait l’objet et a alors suspendu...
Cette démarche s'inscrit dans le retour d’œuvres d’arts premiers du patrimoine béninois issues de collections occidentales privées.  Le vendredi 17 janvier, 27 nouvelles récades, sabres et objets de culte fon, offerts par un collectif d’antiquaires parisiens vont être accueillis par le musée de la Récade de Lobozounkpa, au Bénin. C’est à...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter