Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : les ambitions de Didier Drogba
Cote Ivoire Didier Drogba

Icône en Côte d’Ivoire comme en Europe, l’ex-footballeur Didier Drogba souhaite à présent s’impliquer autrement pour son sport et son pays. Cette volonté d’engagement de l’ancien international se traduit aujourd’hui par sa candidature à la présidence de la Fédération ivoirienne de football.

Retiré des terrains depuis novembre 2018, Didier Drogba n’en a pas fini avec le football. Mais au lieu de se reconvertir en entraîneur ou consultant, comme le font beaucoup de footballeurs à la retraite, l’ancien attaquant vedette de Marseille et de Chelsea voit plus grand. Quitte à refuser une proposition – que l’on imagine très lucrative – pour entraîner dans le club londonien… Car l’homme de 41 ans a d’autres ambitions pour la suite de sa carrière, et surtout pour son pays. Le 12 septembre, il a en effet annoncé vouloir se porter candidat à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF). « [Etre] entraîneur ne m’intéresse pas, a expliqué Didier Drogba. Je suis un leader, ma vision est plus grande que le simple rôle d’entraîneur. Un entraîneur a un impact sur un club. Moi, l’impact que je veux avoir, c’est sur une nation ! Je veux qu’on repense le football avec une vision nationale pour [le] développer. Les moyens sont là : il y a le talent, il y a le potentiel, [mais] il est sous-exploité. [Et] en Côte d’Ivoire, il y a des personnes très compétentes qui peuvent m’accompagner sur ce projet. » Déjà collaborateur auprès du président de la Confédération africaine de football (CAF) depuis juillet, Didier Drogba devrait présenter sa candidature alors que la FIF se trouve à un moment charnière. Tandis qu’Augustin Sidy Diallo, son actuel président, arrive au terme de son dernier mandat en fin d’année, le football ivoirien reste sur une série d’échecs depuis son titre continental en 2015. Éliminés dès le premier tour de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 2017 puis en quart de finale en 2019, les Éléphants ivoiriens n’ont pas réussi à se qualifier pour la Coupe du monde 2018, une première depuis 2002.

Un engagement extra-sportif, notamment aux côtés de Dominique Nouvian Ouattara

Porteuse d’espoir pour le football en Côte d’Ivoire, l’annonce de la candidature de Didier Drogba n’est pas pour autant une surprise. L’ex-vedette du ballon rond, troisième joueur le plus capé de l’histoire avec 106 sélections entre 2002 et 2014, s’est forgé un statut d’icône dans son pays. Il l’a d’ailleurs préféré à la France, dont il détient également la nationalité, pour disputer les compétitions internationales. Bien avant sa retraite sportive, le natif d’Abidjan avait déjà manifesté son attachement patriotique en s’investissant dans divers projets humanitaires. Le 3 octobre dernier, il a ainsi été reçu « comme à l’accoutumée » au palais présidentiel par Alassane Ouattara et Dominique Nouvian-Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire, pour évoquer son ambition auprès de la FIF, mais aussi son engagement aux côtés de la Fondation Children of Africa. L’ONG, fondée et présidée par Dominique Nouvian Ouattara, œuvre depuis plus de 20 ans en faveur des enfants et mères de famille dans une dizaine de pays d’Afrique. Elle mène des actions d’ordre éducatif (ex. : programme Bibliobus), sanitaire (ex. : construction d’un hôpital mère-enfant à Bingerville) et social (ex. : création de la Maison des enfants) en ville, comme dans les zones rurales. Didier Drogba y apporte régulièrement son soutien, comme lorsqu’il a mis aux enchères un dîner en sa compagnie au profit de Children of Africa. À la tête de sa propre fondation, l’ancien footballeur a également co-financé en 2018 la construction d’une école pouvant accueillir 350 élèves dans la région rurale du Goh.

Une stature internationale au service du football ivoirien

Durant une carrière régulièrement citée en exemple par ses anciens coéquipiers, Didier Drogba avait déjà dépassé plusieurs fois le cadre du terrain de football en prenant position pour la paix en Côte d’Ivoire. En octobre 2005, à l’occasion d’un match de qualification pour la Coupe du monde à Karthoum (Soudan), il avait ainsi pris le micro en direct à la télévision nationale pour appeler à la tenue d’élections. « Ivoiriennes, Ivoiriens, on vous a prouvé que toute la population de Côte d’Ivoire peut cohabiter et jouer ensemble pour un même objectif, avait-il lancé. Aujourd’hui, on vous le demande à genoux : un pays qui a toutes ces richesses ne peut pas sombrer dans la guerre. Déposez les armes ! Organisez des élections ! » En mars 2007, il s’était également rendu à Bouaké, alors aux mains des rebelles, où il est revenu quatre mois plus tard avec la sélection ivoirienne pour un match de qualification de la CAN 2007 face à Madagascar. « Il n’a jamais voulu s’exprimer sur son orientation politique et c’est tout à son honneur. Ça ne l’a pas empêché de contribuer, pendant quelques années, à la paix en Côte d’Ivoire. », témoigne l’ancien international Issoumaïla Dao. Malgré deux finales de la CAN (2010 et 2014) avec la sélection ivoirienne, Didier Drogba n’a jamais gagné de titre avec les Éléphants. Mais « il a gagné le cœur des Ivoiriens, et cela vaut tous les trophées, ajoute « Issou » Dao, désormais entraîneur adjoint du Toulouse FC. Preuve de son rayonnement international, Didier Drogba a été choisi pour présenter la 64e cérémonie du Ballon d’or en fin d’année. Un honneur qui en dit long sur son impact au-delà des frontières du football…

Crédit photo : Simon Krassotkin

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La tenue du Rendez-vous des professionnels du tourisme à Paris a permis à de nombreux états africains d’identifier les moyens d’améliorer leur visibilité et développer un secteur qui se veut prometteur.  Le tourisme est une manne, un secteur d’avenir si l’on en croit les chiffres. 10 % du PIB mondial, 7 %...
Mactar Sylla, jeune startupper franco-sénégalais lance une nouvelle plateforme de « crowd-shipping », un service conçu, « pensé par et pour la diaspora ». Son entreprise, Colisdays , est soutenue par Allianz, le 1er assureur européen.  L’« ubérisation » des services logistiques est passé par là. Mactar Sylla est un entrepreneur de 34 ans qui mobilise voyageurs...
Icône en Côte d’Ivoire comme en Europe, l’ex-footballeur Didier Drogba souhaite à présent s’impliquer autrement pour son sport et son pays. Cette volonté d’engagement de l’ancien international se traduit aujourd’hui par sa candidature à la présidence de la Fédération ivoirienne de football. Retiré des terrains depuis novembre 2018, Didier Drogba...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter