Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : vers la construction du deuxième plus grand port national de commerce
Bakassi port

Le projet de construction du port en eau profonde de Bakassi, prévu non loin de la frontière camerounaise, vient d’être approuvé par le Conseil fédéral du Nigeria. Ce dernier, issu d’un partenariat public-privé, deviendra ainsi le deuxième port de commerce du pays, derrière celui de Lagos (Apapa).

Dans les faits, Bakassi est appelé à devenir la principale passerelle maritime orientale du pays, relaie l’agence Ecofin. Il servira ainsi de catalyseur pour la diversification de l’économie nationale et régionale, notamment dans le golfe de Guinée.

Ce projet est par ailleurs estimé à 800 millions de dollars. Sachant que le spécialiste du BTP chinois, China Harbour Engineering, en est l’un des principaux investisseurs. Une donnée qui démontre que Pékin poursuit progressivement son expansion effrénée sur le continent.

Enfin, autre élément et pas des moindres, ce nouveau site de 20 mètres de profondeur (théoriquement le plus profond d’Afrique) va permettre de décongestionner le trafic des ports d’Apapa et d’Onne dans l’État de Rivers. Utile.

Article connexe :

Nigeria : nouveau projet de loi pour réduire la dépendance aux hydrocarbures

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Nigeria est le pays du monde où l’on fait le constat du plus grand nombre de personnes déféquant à l’air libre. Des estimations portent à plus de 46 millions d’individus, le nombre de personnes se soulageant dans l’espace public. Le chef de l’Etat Muhammadu Buhari au lendemain de la journée...
Après l’approbation de Patrice Talon, une loi d’amnistie et l’accompagnement d’une task-force politique de la CEDEAO ; le retour au Bénin de Thomas Boni Yayi est confirmé.  Thomas Boni Yayi est attendu le 20 novembre à Cotonou. On se souvient que l’ancien président avait quitté le pays en juin pour des...
L’échéance est pour 2030 et à dix ans de celle-ci le programme onusien sur le développement durable est encore chargé. Le continent africain accélère le rythme même si de grandes disparités et des problèmes de financement demeurent.  En 2015 54 États du Continent ont adopté une position commune au sujet des...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter