Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sierra-Leone : le viol désormais punissable de la prison à vie
Viol loi Sierra Leone

Le législateur sierra-léonais a décidé de sévir le 19 septembre dernier sur la problématique du viol particulièrement prégnante dans le pays. Désormais, les auteurs de ce crime odieux pourront être punis d’une peine allant de 15 ans de prison à la perpétuité. 

Si cette avancée sociétale reste louable, l’ONG spécialisée, Rainbo Initiative, pointe cependant du doigt la pression sociale qui pousse les jeunes femmes à se terrer dans le silence, l’absence de moyens scientifiques pour établir les preuves, et le coût des procédures pour les plaignantes qui les contraignent à ne pas engager d’action en justice… Avec au final, un fort risque lié à la transmission du VIH, relaie le site Au Féminin.

Pour rappel, Freetown a décrété jeudi 7 février l’état d’urgence nationale en raison de la recrudescence des viols et agressions sexuelles sur le territoire entre 2017 et 2018. Et pour cause, selon Le Figaro, qui reprend les statistiques publiées par les autorités locales, “le nombre de cas de violences sexuelles a doublé en un an dans ce pays de 7,5 millions d’habitants, passant de 4750 en 2017 à plus de 8500 l’an dernier”. Sachant qu’une grande partie des victimes référencées sont des femmes ou de très jeunes enfants.

En conséquence, le président Julius Maada Bio a décidé de sévir en annonçant un arsenal judiciaire renforcé en la matière :

“Je déclare le viol et la violence sexuelle urgences nationales. Avec effet immédiat, les pénétrations sexuelles sur mineurs sont punissables de la prison à vie. (Mais ce n’est pas tout), l’ensemble des hôpitaux publics (auront également l’obligation) de prodiguer des traitements médicaux gratuits et délivrer des certificats médicaux à toutes les victimes.”

Concrètement, le code pénal sanctionnait jusque-là les criminels de peines allant de cinq à 15 années d’emprisonnement.

Crédit photo : Pixabay

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors qu'Isatu Touray, vice-présidente gambienne, souffre désormais du nouveau coronavirus, le chef d'Etat, Adama Barrow, a choisi mercredi 29 juillet de se mettre en quarantaine; Les mesures sanitaires liées au Covid-19 l'imposant en toute logique. "M. Barrow sera en isolement pour deux semaines", a confirmé le même jour sur Twitter...
Après le décès soudain le 8 juillet dernier de l'ex-Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, candidat déclaré à la présidentielle ivoirienne d'octobre 2020 - et cela après deux mois d'hospitalisation en France pour des problèmes cardiaques - le chef d'Etat, Alassane Ouattara, pourrait briguer un troisième mandat à la tête du...
Déterminé à remonter sur la plus haute marche de la hiérarchie ghanéenne, l'ex-président, John Dramani Mahama (24 juillet 2012 - 7 janvier 2017), a décidé de miser sur une colistière pour parvenir à ses fins. Il s'agit de Jane Naana Opoku-Agyemang, enseignante de profession. Le président sortant, Nana Akufo-Addo, chef de file du...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter