Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
L’ONG Action contre la faim indésirable au Nigéria

Un porte-parole de l’armée nigériane a annoncé dans un communiqué le 20 septembre que désormais la présence de l’ONG Action contre la faim n’était plus désirée sur le sol nigérian.

Le 18 septembre, l’armée nigériane a demandé expressément à l’ONG Action contre la faim de fermer son bureau de Maiduguri (nord-est du Nigeria) et ce « sans préavis, ni explication » selon les dires des représentants de Action contre la faim. L’armée nigériane est très sévère quand aux comportements de l’association. En effet L’armée accuse Action contre la faim d’avoir « aidé » la branche de Boko Haram affiliée au groupe État islamique en fournissant des « médicaments » et « de la nourriture » au groupe terroriste.

C’est le mercredi soir que des employés d’Action contre la faim à Maiduguri ont vu des véhicules militaires de l’armée nigériane se poster devant les locaux de l’ONG. Les militaires ont alors contraint les personnes présntes à évacuer et à fermer les bureaux. Le directeur d’Action contre la faim au Nigeria s’est alors dit « très surpris », déclarant n’avoir « aucune information » sur les raisons de cette fermeture imposée.

Jeudi l’armée a fait une déclaration. Dans un communiqué, le colonel Isa Ado, porte-parole de l’opération chargée de lutter contre les groupes jihadistes dans le nord du Nigeria, a accusé l’ONG de mener des activités « malsaines » et « subversives » en soutien à des combattants de Boko Haram/Branche État islamique. Le colonel Isa Ado accuse l’ONG de continuer à fournir à Boko Haram « des médicaments et de la nourriture » et ce en dépit des « avertissements répétés » de l’armée.

Après la fermeture brutale du bureau de Maidiguri, l’ONG Action contre la faim a appelé les autorités du pays à la laisser travailler. L’ONG a souligné que la fermeture du bureau de Maidiguri l’oblige à suspendre immédiatement ses programmes. Ce programmes, l’ a rappelé l’ONG, apportent un soutien à des millions de personnes vulnérables dans cette région en crise.

Source : RFI Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La tenue du Rendez-vous des professionnels du tourisme à Paris a permis à de nombreux états africains d’identifier les moyens d’améliorer leur visibilité et développer un secteur qui se veut prometteur.  Le tourisme est une manne, un secteur d’avenir si l’on en croit les chiffres. 10 % du PIB mondial, 7 %...
Mactar Sylla, jeune startupper franco-sénégalais lance une nouvelle plateforme de « crowd-shipping », un service conçu, « pensé par et pour la diaspora ». Son entreprise, Colisdays , est soutenue par Allianz, le 1er assureur européen.  L’« ubérisation » des services logistiques est passé par là. Mactar Sylla est un entrepreneur de 34 ans qui mobilise voyageurs...
Icône en Côte d’Ivoire comme en Europe, l’ex-footballeur Didier Drogba souhaite à présent s’impliquer autrement pour son sport et son pays. Cette volonté d’engagement de l’ancien international se traduit aujourd’hui par sa candidature à la présidence de la Fédération ivoirienne de football. Retiré des terrains depuis novembre 2018, Didier Drogba...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter