Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Togo : conflit d’agenda pour la tenue du Forum Invest In West Africa

Le Forum Invest In West Africa est organisé initialement les 3 et 4 octobre prochain à Lomé. Selon toutes vraisemblances l’événement autour de l’investissement en Afrique de l’Ouest sera reportée à novembre pour cause de conflit d’agenda du pays organisateur.

 Le Forum Invest In West Africa, prévu début octobre devrait se tenir en novembre car le pays accueillant la manifestation doit participer à un forum à Bruxelles prévu aux mêmes dates.

« Pour des raisons indépendantes de notre volonté, le Comité d’organisation et de pilotage du Forum Invest In West Africa 2019 informe du report au mois de novembre 2019 », indiquent les organisateurs en soulignant que « les dates précises seront communiquées incessamment ».

Ce changement dates, a été pris par le gouvernement togolais qui doit participer au forum Rebranding Africa qui se tient du 4 au 5 octobre à Bruxelles. Les dates des deux événements sont trop proches. Le Forum Invest In West Africa se tiendrait pratiquement à la même date que celle initialement prévue pour l’Invest In West Africa.

Rebranding Africa qui se déroulera à Bruxelles accueillent deux chefs d’Etat africains ; le Malien Ibrahim Boubacar Keita et le Togolais Faure Gnassingbe.

Le thème de la manifestation se concentre sur les enjeux économiques de l’exploitation minière en Afrique. Chefs de gouvernements, personnalités du secteur minier et investisseurs doivent y prendre part également.

Pour sa part la première édition du Forum Invest In West Africa a pour thème « Financer les PME-PMI à fort potentiel ; amplifier les partenariats public-privé » et doit réunir gouvernements et secteur privé de diverses régions du monde.

L’enjeu est tout aussi stratégique puisqu’il s’agit de créer un bloc fort afin de développer les opportunités d’investissement dans tous les pays de la sous-région dont plusieurs disposent déjà de forums nationaux d’investissement.

Idrissa Nassa, parrain de cette première édition du Forum Invest In West Africa présente ainsi les raisons d’être qui motivent une telle rencontre : « L’Afrique s’intègre de plus en plus vite. Cette année restera historique avec les initiatives fortes en termes d’intégration régionale : l’entrée en vigueur de la phase opérationnelle de la ZLECAF, la zone de libre-échange continentale africaine, les avancées décisives dans la réalisation de la monnaie unique Eco, plusieurs engagements remarquables de la Banque africaine de développement en faveur des projets intégrateurs, qui font partie de l’agenda prioritaire de cette Institution ».

Source : La Tribune Afrique

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les présidents sénégalais et maliens se sont rencontrés lors d’une visite de 48h de Macky Sall à Nouakchott. La rencontre avait pour objet les enjeux économiques de deux pays. Les échanges furent fructueux et se sont soldés par la signature de six accords de coopération dans les secteurs des transports,...
En Afrique l’or attise les convoitises. Et ce alors même que ne cessent de sévir les groupes terroristes.  Le Mali, troisième producteur d’or en Afrique met en place des procédures afin de sécuriser ce secteur économique et afin de rassurer les investisseurs internationaux. La question de la sécurité au Mali...
En 2050, 60 % de la population africaine résidera en métropole, contre 39 % aujourd'hui, d'après l'ONU-Habitat. La smart city, ou ville intelligente, est un concept qui apparaît alors comme un des moyens d’atteindre les objectifs de développement durable (ODD). Le scénario qui se dessine est le suivant : une croissance de plus...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter