Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Afrique et énergies : la Chine investit 1,4 milliard de dollars dans des projets porteurs

La Chine déploie sa stratégie « énergies » en Afrique. Les investissements concernent tous les secteurs ; mines, pétrole, gaz, électricité et énergies renouvelables.

La visite de la Chambre africaine de l’énergie (CAE) à Beijing est prometteuse. Tous les secteurs de l’énergie sont concernés : mines, pétrole et gaz, électricité et énergies renouvelables.Les entreprises chinoises confirment leurs engagements et s’engagent à investir 1,4 milliard de dollars dans des projets énergétiques en Afrique.

C’est le résultat de la visite de travail en Chine de la Chambre africaine de l’énergie (CAE). Les projets d’infrastructures de raffinage et de stockage sont également également concernés par d’éventuels financements. «Le plus grand encouragement pour nous est qu’au-delà de leur intérêt d’investir en l’Afrique, les entreprises chinoises expriment clairement leur intention de s’engager dans la promotion des capacités locales de production», a déclaré le président de la CAE, Nj Ayuk.

La CAE est structurée et très engagée dans le développement du secteur énergétique africain et apparaît comme un interlocuteur essentiel dans les financements sur le continent africain.

La CAE suscite l’intérêt des investisseurs internationaux. Ainsi en mai dernier, la Chambre déclarait que les Américains revenaient investir en Afrique dans le domaine de l’énergie, notamment en Angola. Le mois suivant, en juin 2019, la CAE louait la dynamique de la filière « pétrole et gaz » équato-guinéen à Pékin.

La CAE organisera dans sa logique de déploiement, en 2020 à Beijing, le premier Forum d’investissement énergétique Chine-Afrique. C’est une véritable offensive partenariale à laquelle se livre la CAE pour dynmiser les investissements internationaux en Afrique, et afin de développer les énergies.

Source : La Tribune Afrique

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 Le Niger a l’ambition de devenir un des plus grands pays producteurs de pétrole en Afrique à partir de 2025. Pour ce faire, le pays devra cependant répondre aux questions posées sur sa politique environnementale liée aux industries extractives locales.  Le Niger souhaite se développer à grands pas dans le...
 La 100ème session du conseil international du cacao s'est tenue le 10 septembre 2019 à Abidjan, sous la présidence du vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan.  Au cours de cette rencontre, l’organisation internationale du cacao (ICCO) a fustigé «  un scandale  » concernant le revenu des producteurs de cette matière première...
Afin de réduire sa dépendance aux hydrocarbures, le Nigeria va promulguer une loi révisant à la hausse le taux de la TVA. Le projet de loi bien que controversé devrait améliorer les recettes fiscales et diminuer la part de la rente pétrolière dans le budget de l’Etat.  Le Nigeria est...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter